Le rôle des femmes dans le choc des cultures

2 images
- © rtbf

"Et Dieu dans tout ça", en direct et en public depuis la 41e Foire du livre de Bruxelles, développe le thème de la Foire, « Le monde appartient aux femmes… »


C’est le slogan de la 41e édition de la Foire du livre de Bruxelles, « Le monde appartient aux femmes… », qui servira de fil conducteur à cette nouvelle émission. Au micro de « Et dieu dans tout ça ? » vont en effet se rencontrer en public et en direct quatre femmes écrivaines venues d’horizons culturels, religieux et politiques très différents mais qui, chacune à sa manière, jette sur le monde un regard acéré, vif et pour tout dire dépoussiéré …

Chaque jour, le choc des cultures n’en finit pas de secouer la planète. Les phénomènes migratoires et économiques sont évidemment au cœur de la question mais, depuis plusieurs années, les identités religieuses semblent acquérir une place importante dans cette problématique.

Aujourd’hui, se superposant - jusqu’à parfois les occulter - à de grandes questions géostratégiques mondiales, le choc des religions semble tout laminer sur son passage. Et jusqu’à un certain point, des questions cruciales comme celles de l’accès aux ressources, du droit à l’éducation et au travail, de la liberté et de l’égalité, de la démocratie et du développement ou encore de la libre disposition de son propre corps, semblent ne plus avoir qu’une importance secondaire face à l’interprétation de certains points de doctrine ou à la relecture de textes très anciens.

Ce fait semble être surtout celui des trois religions du Livre, des religions qui règnent sur les deux tiers de la planète et qui sont réputées pour être dirigées presque exclusivement par des hommes…

Dans cet étrange tohu-bohu, les femmes ont-elles un rôle particulier à jouer ? Et plus spécialement celles qui se battent, s’engagent et écrivent ?



Avec Dounia Bouzar, anthropologue du fait religieux, directrice du cabinet d’étude Cultes et Cultures Consulting, ancienne membre du Conseil français du culte musulman, auteure notamment de « La République ou la burqa » (Albin-Michel ) ; Fatou Diome, romancière française d’origine sénégalaise, auteure de nombreux romans dont « Mauve » (éd. Flammarion) ; Viviane Teitelbaum, députée régionale bruxelloise MR, présidente du Conseil des femmes francophones de Belgique, auteure de « Quand l'Europe se voile » (éd La Muette) et Rachida Lamrabet, romancière flamande d’origine marocaine, juriste au Centre pour l’Egalité des chances, auteure notamment de « Een kind van God » (ed. Meulenhoff-Manteau)

Pour réécouter l'émission

RTBF Culture