Le Prix 30 millions d'amis à Stéphane Audeguy pour "Histoire du lion Personne"

Le Prix 30 millions d'amis, considéré comme le "Goncourt des animaux", a été décerné mercredi à l'unanimité à Stéphane Audeguy pour son roman "Histoire du lion Personne" aux éditions du Seuil, qui raconte les relations qu'un lion entretient avec des humains mais aussi des animaux, dont un chien.

Le prix a été remis au lauréat chez Drouant, le sélect restaurant parisien où sont proclamés chaque année, début novembre, le Goncourt et le Renaudot.

"Mon livre raconte une histoire d'amitié entre un lion et un chien au tournant révolutionnaire. C'est la première fois que j'écris un roman dont le personnage principal est un animal mais tous mes livres évoquent précisément une rencontre énigmatique entre les hommes et les animaux", a confié à l'AFP Stéphane Audeguy.

"C'est un livre magnifique, simple et profond. Ce lion a existé vraiment, je suis allée contrôler. Il y a aussi la grâce de la construction avec ces scènes de Révolution française. Il y a beaucoup d'ingrédients", a estimé Teresa Cremisi, nouveau membre du jury, qui "défend la cause animale depuis qu'elle est petite".

Le jury a décidé cette année d'instituer un nouveau prix dédié à la cause animale. Ce prix est revenu à Christian Laborde pour "La cause des vaches" aux éditions du Rocher.

"Audeguy signe un très beau roman, bien foutu avec des grosses difficultés narratives résolues. Laborde, c'est plus spécial, c'est très difficile de mélanger un livre militant avec des chiffres, donc forcément un peu chiant et par endroits il y a un réel souffle poétique", a estimé Michel Houellebecq.

Michel Lenoir a salué, lui, "le principe d'un prix militant engagé qui peut faire avancer la cause animale et celui d'un prix littéraire".

"C'est important de parler des animaux à travers un combat. Après les vidéos de L214, on constate qu'il y a une évolution très forte de l'opinion publique et des politiques sur la sensibilité animale", s'est-il réjoui.

Pour Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 millions d'amis, "C'est extraordinaire d'avoir des penseurs et des intellectuels qui viennent soutenir la cause animale. Lorsque l'on voit toutes les horreurs, c'est important de voir toute cette intelligentsia qui nous apporte son soutien".

Stéphane Audeguy a reçu un chèque de 3.000 euros de la Fondation 30 millions d'amis, à reverser à une association de protection animale.

Huit auteurs étaient en lice pour cette 34e édition du "Goncourt des animaux", qui récompense un roman ou un essai dans lequel l'animal est présent sans être forcément le sujet principal.

Annulé en novembre dernier en raison de l'actualité tragique, il avait sacré en 2014 "L'âne et l'abeille" de Gilles Lapouge (Albin Michel).