Le Petit Futé Liège fête ses 25 ans et ne connaît pas de baisse de diffusion

La gare des Guillemins, à Liège
La gare des Guillemins, à Liège - © JULIEN WARNAND - BELGA

Le guide du Petit Futé Liège fête ses 25 ans. Pour l'occasion, il revient sur les bonnes adresses liégeoises qui existaient déjà il y a un quart de siècle. Malgré la concurrence du web, la diffusion papier reste stable.

En 1989, la première édition liégeoise du Petit Futé sortait de presse. Au début, le guide ne fut pas publié chaque année, tant et si bien que 26 ans plus tard, il fête sa 25ème publication. Pour cet anniversaire, les responsables ont décidé de réunir à nouveau d'anciens auteurs et d'écrire un chapitre spécialement consacré aux bonnes adresses (une cinquantaine) qui ont réussi à traverser ce quart de siècle. Mais une trentaine de nouveautés y sont également présentées.

Depuis plusieurs années, le tirage reste identique: 28.000 exemplaires qui, à Liège, continuent à bien s'écouler tandis qu'en 2014, les ventes de l'édition bruxelloise ont baissé de 5%.

Pour contrer la concurrence du web, le Petit Futé propose un code de téléchargement gratuit disponible à l'intérieur du guide papier tandis qu'une édition numérique peut aussi être achetée. Environ 50.000 éditions sont ainsi téléchargées chaque année.

N'hésitant pas à se montrer assez corrosif au besoin qu'à ses débuts, le Petit Futé s'est volontairement assagi, notamment pour éviter les actions en justice, préférant mettre de côté les endroits où les auteurs ont vécu une mauvaise expérience. En 25 ans, le guide a été confronté à dix procès intentés par des commerçants mécontents d'avoir fait l'objet de critiques négatives. Il en a gagné neuf. Plusieurs auteurs et responsables ont même été menacés de mort.

Ayant rencontré des problèmes d'impression, la sortie officielle du guide a été repoussée de vendredi à mardi.

 

Belga