Le papier peint du XVIIIe à l'honneur avec le Prix du livre d'art

Le Prix des libraires du livre d'art et du beau livre 2018 a été décerné à "Murs de papier" de Christine Velut (éditions BNF) qui illustre la vogue du papier peint à la fin du XVIIIe siècle, a annoncé mardi le Syndicat national de l'édition (SNE).

L'ouvrage a été récompensé pour avoir fait découvrir "une histoire haute en couleur qui s'écrit sur les murs des intérieurs bourgeois à la fin du XVIIIe siècle, à l'heure où le papier peint s'impose comme un objet de décoration à la mode, grâce à la grande variété de ses motifs", indique le SNE dans un communiqué.

L'ouvrage présente différents registres : arabesques, motifs architecturaux, monde végétal, animaux et fruits, imitation des matériaux, motifs géométriques, modèle antique, scènes de genre, imitation du textile. Tous les échantillons présentés proviennent de la collection de la BNF, constituée entre 1798 et 1805.

Christine Velut est docteur en histoire moderne à Paris I et a écrit une thèse sur la production, la commercialisation et les usages des papiers peints à Paris de 1750 à 1820.

Près de 200 libraires et 30 éditeurs ont participé cette année à la sélection de "Murs de papier". En 2017, plus de 2.700 ouvrages d'art et beaux livres ont été publiés, selon les statistiques annuelles du Syndicat national de l'édition.