Le Montois Carl Norac succèdera à Els Moors en tant que Poète national

Le Montois Carl Norac succèdera à Els Moors en tant que Poète national
Le Montois Carl Norac succèdera à Els Moors en tant que Poète national - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le poète montois Carl Norac prendra la relève d'Els Moors en tant que Poète national à partir du 1er janvier 2020. Désigné pour une période de deux ans, il distillera sa poésie dans les trois communautés linguistiques du pays.

"Je suis heureux d'apprendre que l'on m'a choisi pour être le prochain Poète national. C'est une annonce qui intervient avec une valeur symbolique et affective pour moi, au moment où je reviens habiter en Belgique, à Ostende", s'est-il ému mardi, lors d'une conférence de presse.

Le Montois, qui a vécu 20 ans en France, entamera sa mission dans neuf mois. "Le temps d'une gestation, de mener une réflexion sur les projets à venir. Mais déjà, les idées pétillent", a-t-il affirmé.

Après Charles Ducal (2014-2015), Laurence Vielle (2016-2017) et Els Moors (2018-2019), Carl Norac sera la quatrième personne à endosser l'habit de Poète national. Il aura pour mission d'écrire des poèmes inspirés par la Belgique, son histoire et son actualité, de rencontrer le grand public, de visiter des écoles et faire connaître la poésie belge à travers le pays et au-delà de ses frontières.

En 2011, le Montois avait déjà représenté la Belgique pour le projet européen "Transpoésie", ses poèmes avaient alors été exposés dans les couloirs du métro de Bruxelles. Ses recueils ont par ailleurs été primés trois fois par l'Académie royale de langue et littérature françaises et lorsque Mons a été nommée capitale culturelle de l'Europe, en 2015, il en était le "poète associé". Il est aussi l'auteur de plus de 80 livres de contes ou de poésie pour enfants.

Au cours de son mandat, Carl Norac souhaite fédérer les écoles des trois communautés linguistiques autour d'un "projet phare", qui n'en est encore qu'au stade de la réflexion, mais aussi soutenir les projets entamés sous l'égide d'Els Moors comme la mise en place d'un festival de poésie arabe à Bruxelles, qui devrait voir le jour en mars 2020. Le titre de Poète national belge est une initiative du Poëziecentrum de Gand, de La Maison de la Poésie et de la Langue Française de Namur et de l'organisation littéraire VONK & Zonen d'Anvers, en collaboration avec la Maison des Littératures Passa Porta de Bruxelles.

Depuis 2015, la Maison de la Poésie d'Amay, le FiEstival maelstrOm, les Midis de la Poésie de Bruxelles et Jeugd en Poëzie d'Anvers ont également rejoint le projet.