Le Marsupilami à l'honneur lors d'une vente aux enchères d'originaux de BD de Millon

L'événement mettra aussi à l'honneur "l'âge d'or de la bande-dessinée franco-belge", avec des œuvres signées Hergé, Uderzo, Tillieux ou encore Peyo. Le dernier volet sera dédié à l'érotisme et notamment à une série de dessins de Tanino Liberatore, "considérée comme le plus bel ensemble jamais réuni à ce jour", précise la maison de ventes dans un communiqué.

L'ensemble de croquis du Marsupilami comporte 30 dessins, destinés au départ à un projet de dessin animé issu d'une commande des studios Hanna-Barbera, finalement abandonné à cause de "divergences artistiques et de difficultés techniques". Parmi ces crayonnés, l'on trouve une encre de chine de Conrad mettant en scène le petit Marsupilami, dont la valeur a été estimée à 800 euros.

Une autre encre de chine, de Franquin, publiée dans un album consacré au Marsupilami, a quant à elle été estimée entre 7 et 8.000 euros. Gaston n'a pas été oublié, avec une en-tête en couleur représentant le célèbre gaffeur, estimée à 8.000 euros. Les œuvres seront exposée à Paris les 4 et 5 juin et à Bruxelles les 13 et 14 juin. Lors d'une précédente édition en décembre, des pièces originales d'Hergé avaient été adjugées à des centaines de milliers d'euros. Une suite de six cases à l'encre de chine était ainsi partie pour 114.948 euros.


Belga