Le Grand Prix du roman métis à Léonora Miano

Avec "La saison de l'ombre", également en lice pour le Femina, la romancière camerounaise née à Douala en 1973 et vivant en France, se glisse dans l'esprit, le coeur et le rythme d'une tribu africaine au début de la traite négrière. L'auteur décrit le choc, l'effondrement des repères et fait entendre la voix de ceux à qui on a arraché un être cher. La voix de ceux qui sont restés en Afrique.

Le prix, doté de 5.000 euros, offert par la Ville de Saint-Denis de la Réunion, sera remis à Léonora Miano le 3 décembre. L'auteur rencontrera les lecteurs durant son séjour réunionnais.

Depuis quatre ans, le Grand Prix du roman métis de la Ville de Saint-Denis récompense un roman francophone, paru depuis moins d'un an, mettant en lumière les valeurs du métissage, de la diversité et de l'humanisme.

En 2012, ce prix avait été décerné à Tierno Monénembo pour "Le terroriste noir", publié au Seuil.

 

AFP Relax News