Le choix des chroniqueurs du lundi 12 novembre

Caroline De Mulder
3 images
Caroline De Mulder - © Tous droits réservés

Pour ce "Liv(é)s à domicile" tout en charme consacré à Caroline De Mulder, notre chroniqueur Michel Dufranne était sous emprise féminine, ce qui n'a altéré en rien la sagacité de ses choix. Même avec la pétillante Julie Huon à ses côtés !

« Black-Out #1" de Connie Willis - Ed Bragelonne

En 2060, les voyages dans le temps sont devenus chose courante : des dizaines d’historiens partent d’Oxford pour se rendre à la guerre de Sécession, Pearl Harbor ou dans les Croisades. Mais voilà que le labo des voyages temporels annule soudainement toutes les missions et modifie les programmes. Trois agents adolescents, Michael, Merope et Polly, sont envoyés sur la Seconde Guerre mondiale. Ils y affrontent les horreurs de la guerre, des bombardements au rationnement. Mais le plus terrible, c’est cette impression grandissante que l’Histoire elle-même échappe à tout contrôle. Et si la règle d’or selon laquelle nul ne peut modifier le passé n’était plus valable ?

"Cocktail club" de Sophie Kinsella - Ed Belfond

L'amitié est-elle soluble dans le mojito ? Aussi désopilante que grinçante, une comédie inédite par une romancière connue désormais sous le nom de Sophie Kinsella. Roxanne, Maggie et Candice travaillent ensemble dans un grand magazine de mode, ce qui ne les empêche pas d'être amies. D'ailleurs les trois copines ont une tradition : une fois par mois, c'est cocktails et gossips au Manhattan Bar. Aujourd'hui, c'est spécial : on fête le départ en congé maternité de Maggie. Qui fanfaronne mais n'en mène pas large à l'idée de se retrouver à la campagne avec un nouveau-né et sa belle-mère. Et on ne peut pas dire que Roxanne lui soit d'un grand réconfort, obsédée qu'elle est par son mystérieux amant marié. Quant à Candice, très perturbée par une histoire familiale compliquée, elle ne trouve rien de mieux qu'inviter la serveuse à partager leur table. Sans réaliser que cette dernière est loin d'être une inconnue bien intentionnée... Le Cocktail Club résistera-t-il à la trahison ?