Le Chat du Rabbin, Chagall et Petit Vampire : les personnages de Joann Sfar

"Le Chat du Rabbin" de Joann Sfar
5 images
"Le Chat du Rabbin" de Joann Sfar - © ©Dargaud

Alors qu'un sixième opus de la célèbre saga "Le Chat du Rabbin" a été annoncé pour août 2015, retour sur les personnages forts de Joann Sfar.

Le Chat du Rabbin

Direction Alger, au début du XXe siècle. Le chat d'un rabbin vient à manger un perroquet. Suite à son festin, il gagne le don de la parole. L'occasion pour le malicieux félin de remettre en question le judaïsme. Chose que n'apprécie pas son propriétaire, de peur qu'il corrompe sa fille. Il décide alors d'en faire "un bon juif" en lui enseignant les écritures religieuses. Cette série, un succès traduit en plusieurs langues, a également été déclinée en un long métrage d'animation, réalisé par Joann Sfar lui-même, et en pièce de théâtre.

Socrate demi-chien

Avec "Socrate le demi-chien", Joann Sfar renoue avec la philosophie, qu'il a étudiée pendant sa jeunesse. Il met en scène un animal, le chien de Héraclès, le demi-dieu, qui répond au nom de Socrate. Il accompagne ce surhomme dans ses pérégrinations et tente de canaliser les pulsions sexuelles de son maitre. Une jolie façon de parler philosophie tout en revisitant la mythologie antique.

Le minuscule Mousquetaire

Borgne Gauchet est un mousquetaire dans la France du XVIIIe siècle. Il est propulsé dans un monde parallèle, avec une capitale située au sud de la Loire, dirigé par les femmes et où le libertinage fait loi. Le mousquetaire philosophe saura dépasser son goût de la chair pour épouser la fille d'un roi d'une île ressemblant à Hawaï.

Petit Vampire

Petit Vampire a pour parents Pandora et le Capitaine des morts et habite dans une maison hantée. Il vit mille et une aventures avec son copain Michel. Cette série est déclinée des aventures du personnage Grand Vampire, et a été adaptée sur le petit écran pour France 3.

Les grands noms de l'art et des lettres

C'est avec "Gainsbourg, vie héroïque" que le dessinateur de bande dessinée s'essaie pour la première fois au cinéma. Un essai qui lui rapporte le César du meilleur premier film en 2011. Il se n'agit pas de son seul hommage à un grand nom des arts. En 2010, il racontait la vie du peintre Chagall dans "Chagall en Russie". Quatre ans plus tard, il publie à l'occasion du centenaire de Romain Gary une édition illustrée du roman autobiographique de l'écrivain français "La promesse de l'aube".

Et aussi François Hollande et la France des Lumières

Joann Sfar poste régulièrement sur le site Huffington Post des dessins faisant l'écho de l'actualité. L'illustrateur a passé une partie de son année 2014 à croquer l'actuel président de la République française François Hollande. Des dessins compilés dans l'album "Normal".

Trois ans plus tôt, il mettait aussi en scène les puissants dans la France du XVIIIe siècle à travers le couple d'un comte et d'une comtesse. Tous les deux sont tiraillés entre leur goût pour les nouveaux philosophes et le négoce des esclaves, dont ils tirent leurs revenus.

 

AFP Relax News