Le Bâton de Plutarque – Blake & Mortimer

Le Bâton de Plutarque
2 images
Le Bâton de Plutarque - © éditions Blake et Mortimer - Juillard & Sente -2014

Retour aux sources du mythe avec un album mêlant guerre et espionnage.

Printemps 1944, le Squadron Leader Francis Blake à bord d'un avion prototype parvient à intercepter un avion à réaction nazi prêt à s'écraser sur le parlement londonien. Remarqué pour cet exploit par le MI6, il se voit confier la tâche de seconder un ingénieur retranché dans la base ultrasecrète de Scaw Fell ou se prépare en toute discrétion un nouveau type d'engin volant prêt à répondre -une fois les nazis vaincus- à une éventuelle 3ème guerre mondiale contre le tyran mégalomane tibétain Basam-Damdu. Sur place, ils croisent pour la première fois un curieux personnage, colonel hongrois de son état, un certain Olrik…

 

Comblant le trou laissé entre la rencontre des deux héros durant leur jeunesse et leurs aventures communes à partir du Secret de l'Espadon, ce "Bâton de Plutarque" respecte les canons de la série : espionnage, aventure, haute technologie et bien sûr le méchant par excellence : le rusé colonel Olrik, le tout dans cette ambiance "so British" qui fait le charme de la série depuis ses débuts.

 

On retrouve au dessin Juillard qui avait déjà réalisé plusieurs albums de la série dont l'excellent "Le Serment des 5 Lords" avec, déjà, le même scénariste. On pourrait lui reprocher moins de rondeur dans le trait que pour ses albums personnels comme "Le cahier bleu", mais la franchise "Blake & Mortimer" ne doit pas laisser beaucoup de place à un dessinateur pour des fantaisies graphiques qui seraient perçues comme sacrilèges aux yeux des gardiens du temple Jacobsien.

 

C'est donc Yves Sente qui se charge de ce scénario prequel à la série originale. Si ce n'est pas l'action et le suspense qui priment dans cet album, l'histoire tient par ailleurs fort bien la route avec des personnages complexes et son lot de rebondissements. La grande Histoire n'est pas oubliée, puisque, au milieu des inventions scénaristiques, les références à des événements ou des lieux bien réels ne manquent pas, comme ce centre de décryptage de Bletchley Park ou les messages codés des nazis étaient traduits par des scientifiques de tous horizons.

Au final, on a ici un album qui réconfortera les fans de la série après une "Onde Septimus" qui avait laissé perplexe…

 

En bref : à déguster avec une cup of tea et une apple pie, old chaps.

 

Blake & Mortimer - Le Bâton de Plutarque par Juillard et Sente aux éditions Blake et Mortimer

 

Denis MARC