Laurence Vielle, Poétesse nationale

Laurence Vielle, Poétesse nationale, 2016-2017
Laurence Vielle, Poétesse nationale, 2016-2017 - © DR

C’est la comédienne et auteure francophone Laurence Vieille qui a été choisie pour devenir la nouvelle Poétesse nationale dès le 27 janvier. Elle succédera au poète néerlandophone, Charles Ducal, qui a porté ce titre depuis 2014. Sa mission consistera pendant deux ans à écrire des poèmes à propos de notre pays, de son histoire et de son actualité.

Comment Laurence Vielle voit son rôle de "Poétesse nationale"

"Ce n’est pas évident de donner son regard sur l’actualité en Belgique à travers le poème, ce n’est pas un exercice que je pratique régulièrement, mais en même temps ma poésie s’inspire beaucoup du quotidien des gens , de leur parole, -la parole de la rue-, donc j’espère pouvoir trouver un lien . Le premier poème que j’ai choisi d’écrire sera un poème plus global, sur le train, parce que je trouve que l’image du train qui traverse la Belgique où on entend " Luik " puis " Liège ", " Mons ", puis " Bergen "…Je trouve que ce train raconte notre Belgique , notre belgitude…

Le deuxième thème que je voudrais aborder est un thème qui nous touche tous : La Sécurité . Un thème qui circule partout, puisque le gouvernement a repris ce mot en finançant tout ce qui est sécuritaire, et en même temps en nous annonçant qu’ils vont prendre des sous dans la Sécurité Sociale , qu’ils vont diminuer le budget de la Sécurité Sociale …Donc tout ce qui se joue autour du terme sécurité en rapport aux sanglants évènements de ces derniers mois. Je trouve que c’est très passionnant pour un poète de pouvoir revenir à ces mots , les remettre en jeu dans le poème. "

La deuxième mission de Laurence Vielle, en tant que Poétesse Nationale sera de rencontrer les élèves dans les écoles, pour mieux leur faire découvrir la poésie belge.

Laurence Vielle n’oublie pas ceux qui l’ont guidée, lorsqu'elle était toute jeune comédienne : Monique Dorsel, Pietro Pizzutti, Pierre Laroche, Claude Guerre.. Des personnes amoureuses des mots.  Son dernier recueil de poésies " Ouf " est paru aux éditions Maelström.

"C’est vrai que la respiration est un sujet important, peut-être à cause des problèmes d’asthme dont je souffrais enfant. Ça a façonné ma façon de parler , d’avoir l’air essoufflée……et c’est vrai que ce thème du souffle m’obsède . "Ouf" parle de tout ça, mais parle aussi des gens que je rencontre. J’aime vraiment que l’écriture naisse d’un mouvement physique, d’un arpentage du monde. Marcher, marcher et quand on marche on respire autrement que quand on est assis, et nous sommes dans un monde d’ assis, donc pour moi le "ouf" c’est le mouvement, c’est aller vers l’autre… "

Ecoutez l'interview intégrale de Laurence Vielle au micro de Nicole Debarre

Ceux qui sont à l’origine de ce projet : Poëziecentrum de Gand, Vonk & Zonen, la Maison de la Poésie de Namur, en collaboration avec Passa Porta. Puis se sont rajoutés par la suite la Maison de la Poésie d’Amay, fiEstival maelstrÖm, Les Midis de la poésie, De Morgen, L’Avenir, GrenzEcho et la Loterie Nationale.