L'écrivain John le Carré fait don de ses archives à la bibliothèque d'Oxford

2 images
- © rtbf

L'écrivain britannique John Le Carré a annoncé avoir fait don de l'ensemble de ses archives à la célèbre bibliothèque Bodleian de l'Université d'Oxford, son "foyer spirituel".

Les archives comprennent des documents familiaux, photographies, lettres et manuscrits du célèbre auteur de romans d'espionnage, dont les brouillons de "La Taupe" ("Tinker, Tailor, Soldier, Spy"), écrit en 1974. 

Le Carré, qui est agé de 79 ans, est diplômé d'Oxford. "Oxford est le foyer spirituel de Smiley et aussi le mien", a-t-il expliqué. George Smiley, un espion des services secrets MI6 britanniques, est le héros fictif de plusieurs de ses romans.

Le Carré lui même a été recrûté par le MI6 alors qu'il était en poste à Hambourg pour le Foreign Office.  John Le Carré était étudiant en langues vivantes à Oxford, et le personnage de Smiley se serait inspiré de celui d'un pasteur qui y vivait à l'époque, le révérend Vivian Green.

Son dernier roman, "Un traître à notre goût" met en scène un austère enseignant d'Oxford et une jeune avocate londonienne lors de vacances de rêve qui vont les mener vers des rivages évidemment dangereux.

La "Bodleian", comme on l'appelle couramment au Royaume-Uni, a déjà reçu 85 caisses d'archives de l'auteur, et d'autres doivent suivre. La bibliothèque prévoit d'organiser une exposition le 3 mars, où seront montrés certains manuscrits dont celui de "La constance du jardinier" et "Le tailleur de Panama", les romans préférés de Le Carré.

Belga