Joann Sfar dessine la tristesse dans "Le livre qui console"

"Le livre qui console" de Marie Salomé Peyronnel & Joann Sfar
"Le livre qui console" de Marie Salomé Peyronnel & Joann Sfar - © ©All rights reserved

Le dessinateur et cinéaste français a illustré le livre de Marie Salomé Peyronnel, "Le livre qui console", un véritable petit manuel à l'intention des larmoyants.

L'auteur y raconte l'histoire d'une jeune femme déchirée de tristesse suite au départ de sa sœur jumelle aux Etats-Unis. L'occasion de dresser le portrait-robot des larmes, des pleurs, compagnons habituels de la tristesse.

Sur un ton dénué de chagrin, elle revient sur les larmes célèbres, allant de Barack Obama à celles des rois dans les écrits de Molière ou de Victor Hugo, en passant par celles du résistant Jean Moulin.

Dans un registre plus scientifique, on en apprend plus sur les pleurs de certains animaux, et notamment les crocodiles, mais aussi sur ceux des sportifs après l'effort.

L'acteur Pierre Niney y explique comment pleurer sur scène alors que Eric Serra y livre une "interview lacrymale".

Un ouvrage poétique, rythmé par les silhouettes féminines et sombres, mais pas pour autant tristes de Joann Sfar.

Marie Salomé Peyronnel est journaliste pour les magazines "Glamour", "Stylist" et "Technikart".

Joann Sfar s'est fait connaitre pour la bande dessinée "Le chat du rabbin". Il a aussi réalisé un film sur Serge Gainsbourg, "Gainsbourg, vie héroïque".

 

("Le livre qui console" de Marie Salomé Peyronnel & Joann Sfar, aux éditions Flammarion, 12€)

 

AFP Relax News