Il y a 25 ans disparaissait Georges Simenon : plusieurs de ses titres réédités

Georges Simenon en 1989
Georges Simenon en 1989 - © BELGAIMAGE

Il y a 25 ans, et plus précisément le 4 septembre 1989, disparaissait Georges Simenon, né à Liège en 1903 et qui est l'auteur francophone le plus lu dans le monde.

A cette occasion, les éditions 'Omnibus' rééditent plusieurs de ses romans emblématiques. C'est le cas pour '6 enquêtes de Maigret' illustrées par le dessinateur et auteur de bandes dessinées Jacques de Loustal (né en 1956). Celui-ci a cherché à saisir, par le dessin, la fameuse atmosphère 'Simenon' au travers de ces six récits mettant en scène le commissaire Jules Maigret.

D'autre part, 'Omnibus' publie en deux tomes sous le titre "Nouvelles secrètes et policières", l'intégrale des nouvelles "hors Maigret" classées par ordre d'écriture, de 1929 à 1953. Chaque nouvelle est accompagnée d'une notice bibliographique et d'un coup de projecteur biographique qui viennent éclairer, année après année, la vie et la production de l'écrivain, proposant ainsi une perspective parfois inédite à propos des sources d'inspiration du romancier. Enfin, chaque volume est enrichi d'une préface de l'écrivain, essayiste et critique belge Jean-Baptiste Baronian, né en 1942 et président de l'association "Les Amis de Georges Simenon".

Georges Simenon a sans conteste rénové le genre du roman policier en accordant une place prépondérante à l'analyse psychologique et par une approche, à la fois réaliste et poétique, d'un lieu, d'un personnage ou d'un milieu social.

Simenon débuta à l'âge de 16 ans à la "Gazette de Liège", où il est chargé d'alimenter la rubrique des faits divers tout en y publiant de nombreux contes. Il s'établira à Paris en 1922 et va parcourir l'Europe et l'Afrique, publiant de grands reportages.

De 1945 à 1955, il vivra en Amérique du Nord, aux Etats-Unis et au Canada, pour revenir par la suite en Europe et plus précisément en Suisse romande, notamment à Lausanne à partir de 1957.

A ses débuts, il publiera un millier de contes légers destinés à des publications galantes ou humoristiques et quelque 200 romans tout aussi légers, presque 'de gare' et peu onéreux à l'achat, sous 17 pseudonymes dont le plus connu est celui de Georges Sim. A partir de 1932, il se lancera vraiment dans le roman policier et inventera le personnage du commissaire Maigret, qui oeuvrera dans le cadre de 103 enquêtes, 75 romans et 28 nouvelles.

"Georges Simenon. Nouvelles secrètes et policières", Vol 1 (1929-1938), et Vol II (1938-1953) comprennent respectivement 1.216 et 1.312 pages et sont proposés au prix de 29 euros. "Georges Simenon. 6 enquêtes de Maigret" comprend 630 pages et est proposé, quant à lui, au prix de 26 euros.


Belga