Il était une fois en France – 6 – La Terre promise

Monsieur Joseph est un authentique salaud, un de ceux qu'on adore détester.  Au fil des 6 albums retraçant son parcours de ferrailleur-milliardaire-collabo-juif, VALLES et NURY parviennent à rendre sympathique un personnage réel et assez fascinant mais peu connu, même si 3 films ou téléfilms lui ont déjà été consacrés et pas par les moindres des réalisateurs :  Jacques Audiard en est – excusez du peu.

 

 

On retrouve, dans cet album qui clôt définitivement la série, un Joseph Joanovici en fin de vie, assigné à résidence en province mais ayant encore assez de ressort pour repartir de zéro. N'hésitant pas à faire appel à ses relations et à sa main d'œuvre de gros bras bas de plafond pour refaire fortune. Hélas pour lui, si la justice est passée à côté de nombre de ses crimes, un petit juge l'a toujours dans le collimateur et va tout faire pour le détruire. Même Israël - où il trouvera temporairement refuge - ne sera pas assez loin pour qu'il se fasse oublier.

On ne sait, dans le scénario de Fabien NURY (W.E.S.T, le Maître de Benson Gate) où commence et où finit la réalité de cette biographie de monsieur Joseph tant la vie de celui-ci ressemble à un roman et tant il aura brouillé les cartes durant toute son existence. Toutefois les péripéties de la vie de notre anti-héros sont ici relatées avec suffisamment de crédibilité pour se dire à la fin de la saga que l'on ne doit pas être très loin de la vérité.

Sylvain VALLES(Gil St André, L'Ecrin,…) et son coloriste (DELF) nous offrent un dessin superbe, très lisible, dans des tons gris et beiges qui cadrent parfaitement avec les circonstances troubles de l'action et de l'époque.

En bref : toute une série à se procurer sans tarder.

D.Marc

Il était une fois en France – 6 albums chez Glénat