Héléna

Simon va se marier, aujourd'hui. Tout est prêt pour le grand jour, amis et familles sont là. Mais au dernier moment : le grain de sable. Aperçue sur la digue de Cannes, une figure du passé, Héléna, son amour de jeunesse, cette fille si belle qu'il n'a jamais osé l'approcher, lui, le petit garçon banal. Alors Simon arrête tout, annule le mariage, laisse sa fiancée, enceinte qui plus est, en plan et, profitant d'un héritage opportun, va proposer à Héléna de la retrouver chez lui tous les jeudis pour juste trois heures, pour parler, rien que parler.

 

Pour ceux qui auront déjà lu les chroniques consacrées aux histoires proposées par Jim ces dernières années, ce résumé a un petit goût de déjà vu : la fille abandonnée par son mec, ça rappelle l'épatant "Nuit à Rome"… Et pourtant, non. Malgré ce début très "comédie romantique à l'américaine", il parvient à nous embarquer dans une histoire originale où la profondeur psychologique des personnages est réelle, pas question pour Héléna d'en faire plus que ce pour quoi elle est payée, pas question pour Simon, même si secrètement il rêve de la conquérir, de tenter d'abuser de la situation, il parvient à se contenter du deal qu'il a conclu avec sa belle inaccessible.

 

Le dessin assuré par Chabane, étonnement proche de celui de Jim (et d'ailleurs colorisé par la compagne de celui-ci), fait la part belle aux jeux d'ombre et de lumière de la Riviera française et à la finesse des traits des personnages. Ses filles sont jolies -voire sculpturales-, ce qui renforce la distance entre les deux personnages principaux, Simon n'étant ni beau, ni laid là où Héléna incarne une jeunesse rayonnante.

 

En bref : une vraie histoire originale et attachante comme sait les proposer Jim.

 

Héléna Tome 1/2, par Chabane et Jim chez Bamboo/Grand Angle

 

Denis MARC

2 images
Héléna © Bamboo/Grand Angle - Chabane & Jim