Google va numériser les archives de Mandela

2 images
- © rtbf

La fondation Nelson Mandela et le groupe internet Google ont annoncé mardi avoir commencé la numérisation des archives du premier président noir d'Afrique du Sud pour permettre au public d'avoir accès à des milliers de documents.

"Ce qui distinguera ces archives d'autres sources, c'est qu'elles seront consultables librement à travers le monde", a déclaré le président de la fondation, Achmat Dangor.Des journaux de prison de Nelson Mandela, des lettres privées et des notes rédigées alors qu'il participait à des rencontres de haut niveau seront ainsi mis à la disposition du public via internet.

La fondation a indiqué qu'elle était en négociations avec des gouvernements étrangers et d'autres institutions en possession de documents importants de Mandela pour obtenir de les archiver également.  "Nous ne nous attendons pas à ce qu'ils nous transmettent les originaux, mais nous accepterons des copies", a déclaré M. Dangor. Il a ajouté que certains documents peuvent contenir des éléments très personnels ou des informations concernant des personnes encore vivantes.

"Dans certains cas, des documents très sensibles ne seront pas publiés", a-t-il précisé. "Ce n'est pas une question de censure, mais de sensibilité". "Nous ferons en sorte que ce soit aussi complet que possible", a-t-il souligné.

Google a donné à la fondation 1,25 million de dollars pour mener à bien le projet. Le processus de numérisation des documents endommagés a déjà commencé, a annoncé un membre de la fondation, Sello Hatang. Il a précisé que le travail se fera pas étapes et ne sera achevé que dans plusieurs mois.

Nelson Mandela, âgé de 92 ans, se repose à son domicile de Johannesburg après avoir été brièvement hospitalisé fin janvier pour une affection respiratoire. Le héros anti-apartheid, libéré le 11 février 1990 après 27 ans de prison s'est retiré de la vie publique en 2004. Il a été de 1994 à 1999 le premier président noir d'Afrique du Sud.

AFPRelaxnews