France: appel à "préserver le financement" de la bibliothèque numérique européenne

"Il nous paraît capital de consolider les investissements considérables réalisés jusqu'à présent et de préserver le financement d'Europeana pour l'avenir. Or cela ne va pas de soi dans le contexte des négociations difficiles sur le futur budget européen", écrivent ces responsables dans une tribune publiée lundi dans le quotidien français Le Monde.

"Les financements alloués aux infrastructures de service numérique (Mécanisme Interconnexion pour l'Europe, ou Connecting European Facility) ont ainsi été drastiquement réduits. Pourtant Europeana est sans nul doute l'une des clefs du rayonnement futur de l'Europe et un facteur non négligeable de sa prospérité", ajoutent-ils.

Europeana, dont le portail internet est accessible depuis 2008, permet d'accéder à plus de 27 millions de documents numériques, grâce à la contribution de quelque 2.200 institutions (bibliothèques, archives, musées...). Elle a notamment encouragé la numérisation de manuscrits royaux du Moyen-Âge ou de documents sur la Première Guerre mondiale.

"Dans un moment où nombre de nos concitoyens s'interrogent ou doutent de l'Europe, réserver à la culture la place qui lui revient est plus vital que jamais", écrivent les signataires de la tribune.


Belga