Fenêtre sur cour… d'école

Fenêtre sur cour d'école
2 images
Fenêtre sur cour d'école - © Dargaud / Coryn

Le Petit Nicolas, Eudes et Agnan ont grandi, leurs enfants sont à l'école désormais.

Fenêtre sur cour d'école est impossible à résumer, l'album ne se composant que de petits moments volés au quotidien d'une cour de récré comme il y en a des milliers. On y trouve les bagarreurs, les joueurs de foot (qui perdent leur ballon), les sauts dans les flaques, les pions qui surveillent, la neige qui tombe, la neige qui se transforme en bouillasse infâme au bout d'une récré, le petit nouveau qui pleure, la veste oubliée. On y trouve de tout et surtout le temps qui passe et qui ressemble furieusement à nos cours de récré de nos 10 ans.

Dans cet album quasiment muet et simplement penchée à la fenêtre de son appartement, le sens de l'observation de Laetitia Coryn s'exprime en plein. En quelques traits tout simples elle croque avec talent les expressions et les sentiments de ces gamins durant ces trop courtes récrés qui sont autant de respirations dans leur vie d'écolier. Le plus souvent en plan large, parfois en zoomant sur les personnages, elle nous fait entrer en silence dans leur existence banale mais si attachante.

On ne peut s'empêcher de penser au Petit Nicolas de Sempé illustrant les textes de Goscinny dans ces pages pleines d'humour et de tendresse, on a vu pire comparaison…

 

En bref : un bien joli album tout en délicatesse, pour se souvenir.

 

Fenêtre sur cour d'école par Laëtitia Coryn chez Dargaud

 

Denis MARC