Donald Trump, un excellent client pour la littérature et l'édition

Donald Trump, un excellent client pour la littérature et l'édition : ici, le livre "Rage" signé Bob Woodward en vitrine des magasins à Paris.
2 images
Donald Trump, un excellent client pour la littérature et l'édition : ici, le livre "Rage" signé Bob Woodward en vitrine des magasins à Paris. - © Kiran Ridley - Getty Images

Ce n'est pas un secret : Donald Trump n'est pas un grand lecteur. Si le chef de la Maison-Blanche n'a pas brillé par ses connaissances littéraires durant son mandat, il a inspiré en revanche une avalanche de livres politiques comme "Le Feu et la fureur" et "Peur".

Des titres de non-fiction sur sa campagne, son administration et sa famille, qui ont fait les choux gras du monde de l'édition. 

Plus de 1.200 livres sur Donald Trump sont sortis aux Etats-Unis pendant ses quatre années à la Maison-Blanche, selon les données de NPD BookScan. Seuls 500 exposés sur son prédécesseur, Barack Obama, avaient été publiés durant son premier mandat présidentiel.

►►► lire aussi : le livre d'Obama sort le 17 novembre

En plus de se démarquer par leur quantité, les livres politiques sur Donald Trump ont réussi à s'imposer comme de véritables phénomènes d'édition. La plupart d'entre eux se sont ainsi retrouvés à la tête des classements des best-sellers littéraires, dont "Le Feu et la fureur" de Michael Wolff, "A Very Stable Genius" de Philip Rucker ou encore "Unhinged" de Omarosa Manigault Newman. Le dernier en date, "Trop et jamais assez: Comment ma famille a fabriqué l'homme le plus dangereux du monde" de Mary L. Trump, s'est même vendu à 950.000 exemplaires à sa sortie en juillet dernier. Un record pour la maison d'édition Simon & Schuster, qui avait déjà remporté le gros lot avec "Peur". Cet ouvrage du journaliste Bob Woodward s'était arraché à 900.000 exemplaires en une journée, tous formats confondus. 

Bien que les Américains semblent entretenir une véritable passion pour les livres de confidences critiquant Donald Trump, ceux qui l'encensent ont également rencontré du succès en librairie. Parmi eux se trouvent "All Out War: The Plot to Destroy Trump" de Edward Klein, "The Russia Hoax: The Illicit Scheme to Clear Hillary Clinton and Frame Donald Trump" de Gregg Jarrett, et "The Trump Century: How Our President Changed the Course of History Forever" de Lou Dobbs de Fox News, que Donald Trump avait salué dans un tweet plein d'objectivité.

Donald Trump, futur auteur à succès ?

Si le président américain a souvent encouragé ses 89 millions d'abonnés sur Twitter à acheter les livres de ses alliés, il est fort possible qu'il leur demande de faire de même quand il sortira le sien. "Une source proche" de Donald Trump a récemment révélé au New York Post que l'occupant actuel du Bureau ovale aurait reçu des contrats d'édition et de télévision d'une valeur de 100 millions de dollars. Un chiffre à faire pâlir les 60 millions de dollars pour lesquels Barack et Michelle Obama avaient signé avec l'éditeur Penguin Random House après leur départ de la Maison-Blanche. 

Donald Trump avait déjà pris la plume dans les années 1980 pour écrire ses mémoires, "Trump par Trump".  A l'époque, il avait été assisté du prête plume Tony Schwartz, qui a depuis remis en doute les capacités de lecture de l'homme politique américain. "Je doute sérieusement que Trump ait jamais lu un livre en entier dans sa vie d'adulte", avait-il confié en 2016 au New Yorker.