Décès de l’auteur flamand pour jeunes Dirk Bracke

L’auteur flamand Dirk Bracke est décédé mardi à l’âge de 68 ans, a annoncé la maison d’édition Standaard Uitgeverij. L’auteur combattait la maladie depuis un an et avait cessé d’écrire.

"Son décès est une grande perte pour sa famille et ses amis, pour notre éditeur et pour la littérature jeunesse flamande", regrette Standaard Uitgeverij.

M. Bracke a écrit plus de 40 romans pour les jeunes, dans lesquels il abordait des questions sociétales délicates telles que la drogue, la prostitution, les gangs de rue, l’extorsion ou encore la guerre et l’inceste. Ses livres ont été récompensés dans le pays et à l’étranger, certains ont été traduits en plusieurs langues (danois, allemand, espagnol, polonais).

Dirk Bracke a pu voir certains de ses romans comme "Black" être adaptés par Adil El Arbi et Bilall Fallah au cinéma. Les réalisateurs de "Bad Boys for life" s’apprêtaient à adapter un second roman de l’auteur, "Straks doet het geen pijn meer" ("Bientôt cela ne fera plus mal", ndlr). Récompensé de deux prix littéraires, l’auteur le considérait comme son meilleur roman.