"Culte" : quand les bouquins nous hantent

“Culte” : quand les bouquins nous hantent
“Culte” : quand les bouquins nous hantent - © Arte/culte

Après avoir fini un livre marquant, certaines personnes vont visiter les lieux de la fiction, d’autres prennent l’apparence de leur héros favori et d’autres encore vont jusqu’à tuer. “Culte” raconte comment les livres influencent la réalité.

 

Habituellement, c’est plutôt la littérature qui s’inspire de la réalité, les auteurs allant piocher ici et là dans des histoires vécues. Les romans se construisent souvent comme ça, à partir de l’imagination de l’écrivain mais aussi de la réalité. La websérie “Culte” d’Arte s’intéresse, elle, au cas inverse c’est-à-dire quand le roman exerce une influence sur la réalité, changeant la vie de ses lecteurs.

 

En quinze épisodes, David Brun-Lambert et Aurélie Pollet nous font découvrir des histoires incroyables où la lecture d’un roman a changé des vies (et des fois fait des morts). Les meurtriers de John Lennon et Rebecca Schaeffer ainsi que l’agresseur de Ronald Reagan avaient tous trois la lecture d’un livre en commun. Ils ont même justifié leur geste avec ce livre, L’Attrape-Coeurs de J.D. Salinger. La coïncidence est assez troublante et relativement inexplicable puisqu’il ne s’agit pas d’un roman qui incite à la violence. D’autres faits étranges ont été justifiés par des livres, comme ces clowns qui ont semé la terreur aux Etats-Unis et dans quelques pays d’Europe, en prenant comme modèle le personnage de Grippe-Sou dans Ça de Stephen King. Moins tragiques, ce sont les pèlerinages que des lecteurs entreprennent sur les pas de leurs héros, ceux de la fictive hackeuse Lisbeth Salander, ceux de l’auteur Haruki Murakami ou sur les traces d’une ville, Macondo celle qui a inspiré Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Márquez. Des bouquineurs compulsifs vont même jusqu’à changer de vie et se prendre pour leur personnage de roman fétiche, c’est le cas d’un jeune homme qui se présente comme étant Harry Potter.

 

Culte - Lecteurs sous influence” est à voir sur Arte.