Corto Maltese va renaître en octobre, dans le grand nord américain

Corto Maltese va renaître en octobre, dans le grand nord américain
Corto Maltese va renaître en octobre, dans le grand nord américain - © MYCHELE DANIAU - AFP

Vingt ans après la mort d'Hugo Pratt, son mythique Corto Maltese va renaître sous la plume d'un duo espagnol, dans une aventure qui l'emmènera dans le grand nord américain. Titre de l'album, prévu le 7 octobre : "Sous le soleil de minuit".

"C'est l'ayant-droit, l'ex-coloriste de Pratt, Patrizia Zanotti, qui a choisi les nouveaux auteurs : Ruben Pellejero, dessinateur qui connaissait Pratt, et Juan Diaz Canales, scénariste de Blacksad, série policière à grand succès", a expliqué Vincent Petit, éditeur chez Casterman en charge du projet.

Seul indice sur l'histoire, le beau marin taciturne partira sur les traces de Jack London, l'écrivain qu'il a croisé dans un album de Pratt, mais ne réussira pas à le rencontrer. L'album sera en couleurs, avec une déclinaison en noir et blanc.

"Au départ, le dessinateur était un peu trop respectueux mais au fil des planches, je sens qu'il a maintenant son propre Corto", estime Vincent Petit, lui-même fan absolu. "Au départ, j'étais un peu sceptique mais maintenant, je suis impatient de voir l'album terminé. Leur fidélité à Pratt est communicative, je suis bluffé. je pense même qu'on peut faire mieux que Pratt ", lance-t-il.

"Car du Corto original, on ne sait pas grand-chose, il semble fuir l'engagement, ne dit presque rien et c'est un assassin qui tue avec une rare violence... Il pourra être moins romantique, s'engager. Nous avons souhaité un vraie aventure, pas comme les histories oniriques de certains albums de Pratt, comme "Mu", et le style de "Corto Maltese en Sibérie", son apogée."

"Tout l'enjeu est de faire redécouvrir Corto Maltese à une nouvelle génération de lecteurs", poursuit-il.

Il n'y a que douze albums de Corto et après vingt ans sans nouveautés, ils ne se vendent plus qu'à 1.000 exemplaires par an.

"Mais à l'avenir, nous aurons de plus en plus de mal à trouver des auteurs avec la culture littéraire de Pratt", estime l'éditeur.

 

AFP Relax News