Clair-Obscur – les nazis contre l'Art dégénéré

Ila est une jeune Canadienne restée dans le Paris de l'occupation et chargée de gérer une partie du patrimoine des musées parisiens. Pendant qu'un peu partout en France les œuvres majeures sont discrètement soustraites aux appétits Allemands, elle doit – sous la surveillance de l'officier du Reich Rolf Hauptman – cataloguer les œuvres restantes, les gratifiant d'un sigle de première, deuxième ou troisième classe.

 

Etonnante incursion des Immonen dans un genre de BD loin de leurs habituels personnages de super-héros de comics. Tout ici réside dans la finesse des dialogues qui s'établissent entre Rolf et Ila. Ces deux-là sont un rapport de domination et de séduction tout à la fois. Les convictions politiques d'Ila s'opposant radicalement à celles de Rolf, ses non-dits, ses phrases à double sens sont perpétuellement sur la frontière délicate entre l'obéissance et l'insolence. Elle ne se fait d'ailleurs pas d'illusion quant au devenir possible de certaines œuvres d'art "dégénéré" selon la terminologie nazie, comme elle le dit à Rolf: "Ce n'est pas un catalogage, c'est une condamnation".

 

Le scénario est assuré par Kathryn Immonen, à qui l'on doit donc les dialogues traduits par Benjamin Rivière qui a su jouer adroitement des tutoiements et des vouvoiements en fonction des circonstances. Elle aura dû penser en écrivant son histoire à Rose Vaillant, héroïne méconnue mais bien réelle celle-ci qui, dans son musée du Jeu de Paume, recensa scrupuleusement et au nez et à la barbe de l'ennemi les œuvres volées.

 

Le dessin de Stuart est dépouillé à l'extrême, quasi pas de décor, un noir et blanc pur, une mise en page en gaufrier forcent à se concentrer sur le duel entre les deux personnages principaux. Seuls quelques dessins évoquent fugitivement un tableau ou une sculpture.

 

En bref : un beau livre tout en finesse porté par des dialogues ciselés.

 

Clair Obscur par Stuart et Kathryn Immonen chez Vent d'Ouest

 

Denis MARC

2 images
Clair Obscur © Vent d'Ouest / Immonen