Catherine Cusset, première lauréate du prix "Liste Goncourt/Le Choix de la Belgique"

Catherine Cusset a remporté, pour son roman "L'Autre qu'on adorait", la première édition du prix littéraire étudiant francophone "Liste Goncourt/Le Choix de la Belgique", a-t-on appris mardi auprès des organisateurs.

Le résultat a été annoncé en soirée à la résidence de France à Bruxelles par les critiques littéraires Bernard Pivot et Pierre Assouline, respectivement président et membre de l'Académie Goncourt.

Pour cette première édition en Belgique, neuf universités (cinq francophones et quatre néerlandophones) et 87 étudiants ont participé à l'initiative, qui s'inspire d'opérations similaires en Pologne, au Liban, en Roumanie, en Serbie et en Suisse notamment.

A l'instar du Goncourt des Lycéens, le principe consiste pour les étudiants à lire la sélection de romans du Prix Goncourt - en l'occurrence la liste 2016 - puis à désigner collectivement leur lauréat.

En pratique, dans chaque université, ces étudiants volontaires, pour la plupart spécialistes de littérature française, ont créé un groupe de lecture et choisi deux délégués. L'ensemble des délégués a ensuite été invité à un jury de délibération national au début décembre pour désigner l'écrivain récompensé.

Catherine Cusset, 53 ans, était l'une des favorites du Goncourt 2016, avec "L'Autre qu'on adorait"(Gallimard), dans lequel elle rend hommage à son ami Thomas Bulot, qui s'est suicidé un jour d'avril 2008 à 39 ans.

Le prix Goncourt, le plus prestigieux de l'édition francophone, avait été décerné le 3 novembre à la Franco-Marocaine Leïla Slimani, 35 ans, pour "Chanson Douce" (Gallimard). Le prix Goncourt des Lycéens a, lui, été attribué à Gaël Faye pour "Petit pays" (Grasset).

Catherine Cusset sera conviée au festival Passa Porta, la maison internationale des littératures à Bruxelles, qui se tiendra du 24 au 26 mars 2017, pour recevoir son prix et y rencontrer les étudiants.

Soutenu par l'Académie Goncourt et à vocation annuelle, le prix "Liste Goncourt/Le Choix de la Belgique" a été lancé par l'ambassade de France en Belgique, le bureau Europe de l'Ouest de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l'Alliance française de Bruxelles.


Belga