23e édition de La Langue Française en Fête

L'affiche de "La langue française en fête" 2018
2 images
L'affiche de "La langue française en fête" 2018 - © DR

Chaque année, le mois de mars, c’est un peu le "printemps du français". A cette période, la Fédération Wallonie-Bruxelles mobilise la créativité de tous les francophones. Pendant une semaine encadrant le 20 mars, Journée internationale de la francophonie, petits et grands sont invités à jouer avec les mots et à démontrer que le français est bien plus qu’une affaire d’accords de participes passé ! Cette langue s’invente au quotidien grâce à la créativité de tous ses locuteurs. Ils en font un outil résolument vivant, évolutif,  riche de sa diversité dans l’espace francophone et capable de s’adapter aux nouvelles réalités d’un monde en constante évolution.

 Pour cette 23ème édition qui se tiendra du 17 au 25 mars, les langues se délient et les mots s’échangent, se susurrent, se clament, se déclament, se slament, se poétisent, se scandent,  s’improvisent… Le "bonheur de dire", thème international de cette semaine 2018, se répand dans toute la francophonie, sous le slogan "Dis-moi dix mots sur tous les tons".

Emparez-vous des 10 mots accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix, volubile, et donnez libre cours à votre imagination : saynètes, impro, chansons, slam, poésies sonores, lecture-écriture, etc. sont conviés à la fête. Pour vous inspirer, retrouvez le livret des 10 mots et son dossier pédagogique téléchargeables.

.… Ou participez aux activités concoctées dans les nombreuses villes qui vibreront, l’espace d’une semaine, au rythme de la fête : Braine-l’Alleud, Bruxelles-ville, Huy, Liège, Molenbeek, Mouscron, Namur, Péruwelz, Saint-Gilles, Soignies, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, et plus particulièrement  Watermael-Boitsfort, la "Ville des mots" 2018 !

Enfin, découvrez également sur le site www.lalanguefrancaiseenfete.be tout ce que ce millésime 2018 nous réserve. Et rejoignez également  l’événement sur Facebook !

Que le bonheur de dire se contamine et se partage dans nos rédactions, nos écoles, nos bibliothèques, nos associations, nos quartiers et nos maisons, et que la fête commence !