Treize auteurs en lice pour le prix Wepler

Joël Baqué est en lice pour le prix Wepler avec "L'arbre d'obéissance".
Joël Baqué est en lice pour le prix Wepler avec "L'arbre d'obéissance". - © JOEL SAGET / AFP

Treize auteurs, dont la primo-romancière Anne Pauly, déjà récompensée par le prix "Envoyé par La Poste" et présente dans la sélection du prix Goncourt, sont en lice pour le prix Wepler-Fondation La Poste, qui sera décerné le 11 novembre dans la célèbre brasserie parisienne. Outre Anne Pauly, la sélection compte sept autres primo-romanciers. Deux titres de la sélection seront récompensés, l'un par le prix Wepler (doté de 10 000 euros), l'autre par une "mention spéciale" (dotée de 3 000 euros).

Créé en 1998 à l'initiative de la libraire Marie-Rose Guarniéri, gérante de la librairie parisienne des Abbesses et soutenu par la brasserie Wepler et la Fondation La Poste, le prix a vocation à promouvoir des "œuvres innovantes de la rentrée littéraire". Il fonctionne avec un jury renouvelé chaque année. La sélection de cette année fait la part belle aux "petits" éditeurs même si Grasset, le Seuil et Stock y figurent.

Voici la sélection par ordre alphabétique d'auteurs :

- Joël Baqué, "L'arbre d'obéissance" (P.O.L.)

- Claudie Hunzinger, "Les grands cerfs" (Grasset)

- Alexandre Labruffe, "Chroniques d'une station-service" (Verticales)

- Kevin Lambert, "Querelle" (Le Nouvel Attila)

- Luc Lang, "La tentation" (Stock)

- Martin Mongin, "Francis Rissin" (Tusitala)

- Sylvain Pattieu, "Forêt-Furieuse" (Le Rouergue)

- Anne Pauly, "Avant que j'oublie" (Verdier)

- Matthieu Peck, "Trismus" (Bartillat)

- Bruno Remaury, "Le monde horizontal" (Corti) - Lucie Taïeb, "Les échappées" (Éditions de l'Ogre)

- Marin Tince, "Et l'ombre emporte ses voyageurs" (Seuil)

- Beata Umubyeyi Mairesse, "Tous tes enfants dispersés" (Autrement)

L'an dernier, le prix avait récompensé Nathalie Léger pour "La robe blanche" (P.O.L.), tandis que la mention spéciale avait été attribuée à Bertrand Schefer pour "Série noire" (P.O.L.).