Phil Collins, Ai Weiwei et John Le Carré publieront leurs mémoires

L'artiste Ai Weiwei va prendre la plume
L'artiste Ai Weiwei va prendre la plume - © Ed Jones - AFP

On a appris cette semaine que trois grands artistes aux profils très différents - un musicien, un plasticien touche-à-tout et un romancier -- travaillaient actuellement sur la rédaction de leurs autobiographies respectives.

Phil Collins

En quarante années de carrière à ce jour, l'Anglais Phil Collins figure dans le club très restreint des musiciens ayant vendu plus de 100 millions d'albums (en solo et avec son groupe Genesis). Dans un communiqué publié par son éditeur, le chanteur a expliqué avoir été sollicité à plusieurs reprises par le passé en vue de publier ses mémoires, or il ne se sentait pas encore prêt. Depuis, l'idée a fait son chemin.

"Je suis prêt à raconter officiellement ma vie dans le milieu de la musique, avec tous les hauts et les bas, et raconter ma version des faits sans fard", a précisé le batteur, chanteur et compositeur.

L'ouvrage paraîtra en octobre 2016.

John le Carré

Le pape des romans d'espionnage ("L'Espion qui venait du froid", "La Constance du jardinier", "La Taupe") écrit depuis plus d'un demi-siècle, il est souvent cité comme une référence, par exemple par Graham Greene ou Philip Roth. Il a annoncé qu'il allait mettre de côté ses romans d'espionnage pour travailler sur sa première œuvre autobiographique. Elle sera intitulée "The Pigeon Tunnel: Stories from My Life".

Ce récit promet de révéler l'identité de personnes qui ont inspiré les récits de cet ancien agent britannique du MI6.

Ses mémoires paraîtront en septembre 2016.

Ai Weiwei

L'artiste dissident chinois, connu à travers le monde pour ses nombreux coups d'éclats contre la censure de son pays et à la mise en scène de sa vie quotidienne sur la Toile et les réseaux sociaux, expliquera dans son autobiographie ses années de formation artistique aux États-Unis, son retour à Pékin et quelques uns de ses récents projets.

L'artiste a aussi prévenu qu'il prévoyait aussi de s'intéresser dans son livre à l'histoire culturelle de la Chine de ses 100 dernières années, par le prisme de son histoire personnelle et familiale. Son père était le célèbre poète Ai Qing, c'est pourquoi son fils vise aussi à raconter leur "lutte pour la liberté individuelle et l'expression de soi dans cette vieille société."

Son autobiographie est prévue pour le printemps 2017.