Le romancier Sylvain Tesson est l'auteur francophone le plus lu en France en 2019

Phénomène éditorial de l'année, "La panthère des neiges" de Sylvain Tesson s'est écoulé à près de 500 000 exemplaires.
Phénomène éditorial de l'année, "La panthère des neiges" de Sylvain Tesson s'est écoulé à près de 500 000 exemplaires. - © JOEL SAGET / AFP

Lauréat du prix Renaudot pour "La panthère des neiges" (Gallimard), l’écrivain Sylvain Tesson a été l’auteur dont le livre s’est le plus vendu en 2019, selon le palmarès annuel L’Express et RTL, rendu public mercredi. Phénomène éditorial de l’année, "La panthère des neiges" s’est écoulé à près de 500 000 exemplaires.

pour lire un extrait de La panthère des neiges

Le palmarès L’Express/RTL, dévoilé chaque année au début du mois de février et basé sur des ventes en France (hors poches) au cours de l’année écoulée, compte au total 45 noms. Y figure cette année celui de l’ancien président Nicolas Sarkozy (7e auteur le plus lu), qui a fait un tabac en librairie avec "Passions" (L’Observatoire), mais aussi l’avocat et essayiste Juan Branco qui se trouve à la 16e place grâce à son pamphlet anti-Macron "Crépuscule" (Au Diable Vauvert/Massot). Parmi les surprises de ce palmarès, on trouve "Sorcières. La puissance invaincue des femmes" (Zones) de la journaliste et essayiste suisse Mona Chollet qui occupe la 8e place du classement.

Des prix littéraires et des best-sellers

La liste à paraître jeudi dans L’Express compte la plupart des auteurs primés l’an dernier. Ainsi, Jean-Paul Dubois, lauréat du Goncourt avec "Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon" (L’Olivier) occupe la 2e place du classement. Karine Tuil, lauréate du prix Interallié et du Goncourt des lycéens avec "Les choses humaines" (Gallimard) se classe à la neuvième place. Lauréat du Grand prix du roman de l’Académie française avec "Civilizations" (Grasset), Laurent Binet occupe le 19e rang.

Les auteurs de best-sellers, comme Guillaume Musso (5e avec "La vie secrète des écrivains", Calmann-Lévy) ou Marc Levy (14e avec "Ghost in Love", Robert Laffont/Versillio), figurent évidemment dans la liste. Mais, encore une fois, c’est la romancière belge Amélie Nothomb qui se distingue le plus. La finaliste malheureuse du Goncourt avec "Soif" (Albin Michel) occupe la 4e place du palmarès (juste derrière Michel Houellebecq, 3e du classement avec "Sérotonine", Flammarion). C’est la 21e fois consécutive (depuis que ce palmarès existe) que la romancière compte parmi les auteurs les plus lus de France.