Le dernier roman de la main de J.K. Rowling crée le scandale dès sa sortie

Le dernier roman signé J.K. Rowling crée le scandale dès sa sortie
2 images
Le dernier roman signé J.K. Rowling crée le scandale dès sa sortie - © ANGELA WEISS - AFP

Le dernier roman policier de Robert Galbraith, nom de plume de J.K. Rowling, est sorti lundi et il a déjà créé le scandale, comme le rapporte le magazine Forbes.

"Troubled Blood", le cinquième et dernier épisode en date des enquêtes du détective privé Cormoran Strike, met en scène un tueur en série qui s’habille en femme, et la révélation de l’intrigue a exaspéré tous ceux qui n’avaient pas apprécié les commentaires de J.K. Rowling sur les personnes transgenres, ces derniers mois.

Le dernier message de J.K. Rowling sur le sujet date du mois de juin, il s’agissait un tweet qui sous-entendait que les femmes transgenres n’étaient pas des femmes.

Dès l’apparition du roman (en version originale) sur les sites de vente en ligne, les réactions ne se sont pas fait attendre : avec le #RIPJKRowling (requiescat in pace JK Rowling, autrement dit "repose en paix JK Rowling" comme si l’auteure était décédée) qui a commencé à apparaître sur Twitter, les critiques soulignaient que créer un tueur en série se travestissant en femme était une nouvelle preuve de la transphobie de J.K.Rowling, et que ce n’était pas la première fois qu’elle avait eu cette idée. Dans le deuxième tome des enquêtes de Cormoran Strike, "The Silk Worm", en français "Le ver à soie", un personnage transgenre était dépeint comme particulièrement agressif.

Les romans policiers de Robert Galbraith (J.K.Rowling) sont publiés en français chez Grasset.

J.K. Rowling n’a pas encore réagi à cette nouvelle vague d’attaques sur son œuvre.

Les enquêtes de Cormoran Strike, une série de la BBC