La Foire du Livre de Bruxelles 2020 s'ouvrira le 5 mars sur le site de Tour & Taxis

L'édition 2019 de la Foire du Livre, qui fêtait ses 50 ans, a drainé en tout 72 000 visiteurs : un succès de foule.
L'édition 2019 de la Foire du Livre, qui fêtait ses 50 ans, a drainé en tout 72 000 visiteurs : un succès de foule. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La Foire du Livre de Bruxelles se tiendra du 5 au 8 mars sur le site de Tour & Taxis. L’événement fera cette année la part belle à la littérature marocaine : une quinzaine de rencontres avec des auteurs de ce pays du Maghreb sont prévues. À cela s’ajoute la programmation du pavillon marocain, qui propose de parler des contes du pays, de l’inspiration berbère, des couples modernes, des femmes dans l’islam, de l’africanité du Maroc, de la migration ou encore de balades dans les dunes du Sahara.

L’événement culturel a cette année pour invitée d’honneur Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son deuxième roman intitulé "Chanson douce". Elle est marquée par son double ancrage en France et au Maroc, où elle naît en 1981. Elle explorera notamment le thème de "la guerre au féminin", prenant en considération la façon dont les femmes traversent les guerres tant passées que présentes. Un angle peu commun, étant donné que l’histoire est souvent contée par les hommes. D’autres rencontres privilégiées sont au programme, notamment avec l’auteur italien Alessandro Baricco et le poète chinois Liao Yiwu.

Divers espaces thématiques

La littérature néerlandophone, mise à l’honneur l’an dernier à l’occasion des 50 ans de l’événement, ne sera pas en reste cette année non plus, puisque le samedi 7 mars a été décrété jour "du Flirt Flamand". À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars, la Foire du livre questionnera la place des femmes dans la société, mais aussi dans l’édition et l’écriture. La thématique "Livre ensemble" permettra quant à elle d’aborder le vivre-ensemble, au-delà des frontières, des traces de l’histoire, du racisme et des inégalités. L’espace "la Place de l’Europe", créé en 2016, sera quant à lui dédié à des auteurs venus d’un peu partout en Europe. Un coin sera aussi réservé à l’actualité, avec des auteurs comme Fédéric Beigbeder, Barbara Abel ou Alain Lallemand, ainsi qu’aux polars.

Parmi les nouveautés de cette édition figurent un concours de chroniques et le prix Atomium des enfants, qui récompensera une bande dessinée pour son caractère pédagogique. En marge de la Foire du Livre auront lieu diverses activités ludiques. Ainsi, la 3e édition de la Chasse aux livres de Bruxelles invitera les Bruxellois à chercher le millier de livres cachés dans les rues de la capitale. Dimanche 1er mars, il faudra trouver des livres imprimés en 3D, au départ de la cour de l’hôtel de ville à 14h. Une chasse dédiée aux enfants de 6 à 12 ans sera également organisée au musée de la BD.

La nouvelle commissaire de la Foire du Livre, Marie Noble – qui a participé en tant commissaire adjointe artistique au projet "Mons 2015, Capitale européenne de la Culture" – a confié rêver "d’une Foire qui sait reconnaître avec ses partenaires éditeurs ce qu’elle a de commercial, pour mieux aborder les franges et la diversité de la création".