Gallimard "suspend" son projet de publication des pamphlets antisémites de Céline

Portrait daté du 12 octobre 1951 à Paris de l'écrivain Louis-Ferdinand Céline alors qu'il se rendait au Palais de Justice pour y déposer une plainte en faux contre les éditions Julliard. L'éditeur avait publié une traduction du livre "Mon Journal 1941-1943" de l'auteur allemand Ernst Junger dans laquelle on prêtait à Céline une phrase au contenu violemment antisémite. Céline niait avoir prononcé cette phrase et voyait dans cette erreur une substitution préméditée destinée à lui porter préjudice.
Portrait daté du 12 octobre 1951 à Paris de l'écrivain Louis-Ferdinand Céline alors qu'il se rendait au Palais de Justice pour y déposer une plainte en faux contre les éditions Julliard. L'éditeur avait publié une traduction du livre "Mon Journal 1941-1943" de l'auteur allemand Ernst Junger dans laquelle on prêtait à Céline une phrase au contenu violemment antisémite. Céline niait avoir prononcé cette phrase et voyait dans cette erreur une substitution préméditée destinée à lui porter préjudice. - © Belga/AFP

La maison d'édition Gallimard a annoncé jeudi qu'elle suspendait son projet de publier les pamphlets antisémites de l'écrivain Louis-Ferdinand Céline, objet d'une polémique en France depuis quelques jours.

"Au nom de ma liberté d'éditeur et de ma sensibilité à mon époque, je suspends ce projet, jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l'envisager sereinement", a indiqué Antoine Gallimard dans un texte adressé à l'AFP.

 


Belga