Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles : " Des tapisseries connues à travers le monde

Ouvert en 1990, le Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles de Tournai propose un bond dans plus de 600 ans d'histoire de la tapisserie tournaisienne qui, bien avant Bruxelles, se fera connaître à travers le monde.

Accrochées à un haut mur, face à un métier à tisser d'époque, six tapisseries du XVè siècle et quatre du XVIè attirent immanquablement le regard. "Ces pièces sont exceptionnelles" s'exclame Catherine Sintobin, notre guide.

Elles contrastent avec des tapisseries d'après guerre ou des productions plus contemporaines exposées ici. C'est là la spécificité de ce musée. Montrer que la production est et reste exceptionnelle.

C'est au XVè siècle que se développe dans la région une véritable production de tapisseries. Faisant face à la concurrence anglaise dans l'industrie drapière, la ville se tourne en effet petit à petit vers cet artisanat d'art.

Un homme jouera un rôle primordial dans l'essor de ce commerce. Pasquier-Grenier, ami de Philippe Le Bon, fait connaître la tapisserie tournaisienne aux plus grands. Il faut dire qu'outre l'aspect esthétique et le savoir-faire exceptionnel des lissiers, les tapisseries permettent d'isoler les intérieurs des châteaux. Elles permettent également de diviser les pièces et peuvent être emportées dans les différentes demeures des Ducs de Bourgogne par exemple, grands amateurs des productions tournaisiennes.

Une renaissance dans les années 30

Si la technique n'a que peu évoluée (il faut en moyenne deux mois pour tisser 1m2), l'art de la tapisserie connaîtra un nouveau souffle dans les années 30. Jean Leroy, le Directeur de l'Académie des Beaux-Arts, ouvre en effet une formation de lissier et attire de nombreux artistes. Edmond Dubrunfaut, Roger Somville et Louis Deltour par exemple créent le collectif "Force murale" qui remet au goût du jour une production plus contemporaine. Et ce renouveau se poursuit aujourd'hui encore grâce entre autre à l'aide du musée.

De jeunes artistes sont soutenus et exposés ici. C'est important de souligner cela. La tapisserie n'est pas morte, loin de là. Elle peut prendre différentes formes et utiliser différents matériaux mais le principe reste le même qu'il y a 600 ans.

"C'est ce qui est incroyable" souligne notre guide, dans un large sourire.

Informations pratiques

Tamat – Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles

Ouvert tous les jours, sauf le mardi.

Horaire : 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30