Centre Belge de la Bande Dessinée : un lieu dédié au 9e art

Au pays de la bande dessinée, il fallait bien un écrin pour mettre en valeur le 9e art. Et cet écrin, ce sont les anciens magasins Waucquez, dessinés par Victor Horta et inaugurés en 1906. Chef-d’œuvre de l’art nouveau, ce bâtiment abritait autrefois les activités d’un grossiste en textile. Laissé à l’abandon durant de nombreuses années, il fut sauvé par Jean Delhaye, ancien élève d’Horta, qui réussit à alerter les pouvoirs publics sur ce chef-d’œuvre en péril. Le 6 octobre 1989, après de longues années de travaux, le Centre Belge de la Bande Dessinée pouvait enfin ouvrir ses portes dans ce cadre exceptionnel.

Véritable temple de la BD, le musée se veut avant tout lieu d’exposition mais aussi centre d’éducation à cet art si particulier. En réserves, près de six mille planches originales et vingt mille objets n’attendent qu’une chose, pouvoir être présentés au public. Un public essentiellement international, hélas, surtout en cette période où Bruxelles est désertée par les touristes étrangers.

 

Work in progress

L’occasion aussi de se laisser aller à une visite pour comprendre, entre autres, le long processus de création d’un album. Isabelle Vanebosse, guide :

On voit essentiellement des planches originales où on peut vraiment se rendre chaque fois compte du travail d’un auteur, du dessinateur en particulier

Des planches originales qui surprennent par leur grandeur…

Parce que ça permet de mieux dessiner les détails

Cet espace didactique est l’un des coups de cœur de notre guide. Un coup de cœur partagé.

Informations pratiques

Centre Belge de la Bande Dessinée

Rue des Sables 20, 1000 Bruxelles

Ouvert du mercredi au dimanche de 10 à 18 heures

Et du lundi au dimanche pendant les vacances scolaires

Réservation obligatoire