Rencontre avec Dimitri Rouchon-Borie, pour "Le démon de la colline aux loups", Prix Première 2021

Dimitri Rouchon-Borie
2 images
Dimitri Rouchon-Borie - © Christine Pinchart

Le Prix Première 2021 a été attribué hier, non pas comme de coutume à la Foire du Livre, mais à la RTBF, en petit comité, au premier roman de Dimitri Rouchon-Borie, "Le démon de la colline aux loups" paru aux Editions Le tripode.

Il a été choisi parmi une centaine de premiers romans sortis en septembre 2020 et en janvier 2021.

lire aussi : l'annonce du Prix sur La Première 

L’auteur, chroniqueur en affaires judiciaires, se penche sur le destin d’un homme en prison, qui revient sur son destin. Un héros à l'enfance massacrée, inexistante, qui se déroule pourtant en famille. Mais une famille qui n’offre que douleur, violence, et absence de reconnaissance. Ses parents ne l’ayant jamais nommé, c’est en allant à l’école que le héros découvre qu’il possède un prénom, Duke.

Le roman est emprunt du quotidien de l’auteur, de la douleur qu’il côtoie dans les tribunaux, où l’on juge des faits divers, qui émanent du manque de chance dans la vie. Mais l’auteur s’est attelé à rendre de l’humanité à Duke.

Le roman s'est nourri de cette profession de journaliste judiciaire, il a muri plusieurs années avant d'émerger en objet littéraire.

Dimitri Rouchon-Borie, "Le démon de la colline aux loups " paru aux Editions Le tripode - Un premier roman maîtrisé, à l'écriture déconcertante, qui passe par la violence pour aboutir à une grande humanité.

Rencontre avec Dimitri Rouchon-Borie