"Mon père" de Grégoire Delacourt : un roman pour aider une parole à se libérer

Grégoire Delacourt
Grégoire Delacourt - © JC Lattès

"On ne peut pas amputer de sensualité et de sexualité un être humain, le mariage des prêtres est nécessaire au titre humain. Jusqu'au moyen âge le mariage était possible, mais les nobles engagés dans l'église, qui avaient une descendance, privaient l'église d'un pactole, puisque les enfants héritaient à leur décès. Le pape Grégoire a donc imposé le célibat. Mais un pédophile est un pédophile marié ou pas. On connait des hommes mariés et père de famille, qui sont des pédophiles."

Christine Pinchart a rencontré Grégoire Delacourt, qui met son roman au service d'une réalité cruelle, qui ne cesse de s'inscrire dans l'actualité.

"Mon père", un livre nécessaire, paru chez JC Lattès