"La femme qui ne vieillissait pas" de Grégoire Delacourt, à lire ou à écouter

Grégoire Delacourt
Grégoire Delacourt - © Lattès

Martine a été heureuse, malgré un père meurtri par la guerre d'Algérie, et une mère qui la quitte brutalement, renversée par une voiture à la sortie d'un cinéma. Un bonheur un peu mélancolique parfois, mais pétri d'optimisme, secondé par une foi en la vie. A la fin de l'adolescence, elle devient Betty, coquette et raffinée. Et à trente ans elle cesse de vieillir. Une aubaine selon son entourage, une réalité qui fait des jalouses. Mais pour Betty c'est compliqué, elle aura un jour l'air plus jeune que son fils, et son mari décide de la quitter. 

La beauté et la jeunesse de Betty fascinent. Les marques de cosmétiques les plus célèbres la courtisent. Les magazines féminins veulent connaitre son secret. Mais il n'y en a pas, Grégoire Delacourt nous invite dans une fable, un conte, avec sa part de magie. Ils nous invite également à réfléchir à nos angoisses face au temps qui passe. 

Le roman "La femme qui ne vieillissait pas" de Grégoire Delacourt, paru chez Lattès, lu par Françoise Cadol pour Audiolib. Quatre heures d'une voix qui vous berce. Faites l'expérience...