"L'année la plus chaude" de Maxime Bultot, un premier roman poétique et touchant

Maxime Bultot
2 images
Maxime Bultot - © Christine Pinchart

Maxime Bultot est belge, il est réalisateur, il a fait ses études à l’INSAS, et il publie son premier roman, "L'année la plus chaude", chez JC Lattès, collection la Grenade.

Nous sommes au début des vacances dans un petit village. Alex va avoir 13 ans, mais personne ne s’en soucie. Ses parents sont trop occupés à rêver à changer de vie. Pour Alex, il y a à la fois la perspective de profiter de la liberté en vacances, et la crainte de se retrouver face à l’ennui.

Il y a bien les "Caraïbes", cette ancienne carrière interdite, où il fait bon se baigner, mais Marko, la brute du village a décidé de se l’approprier. Deux clans font dès lors s'affronter, et le quotidien va ressembler à un jeu de pouvoir.

Alex lui aimerait offrir une deuxième chance à sa famille, et il compte sur une découverte. Mais la naïveté de l’enfance ne peut tout prendre en compte. C’est dur d’être petit, il faut sans cesse se battre et ruser contre le pouvoir et la rationalité. 

pour feuilleter le livre en ligne

L’année la plus chaude de Maxime Bultot, chez Lattès, collection La Grenade. Ce n’est pas un roman social, et il n’y a pas de nostalgie. Il y a les rêves et la vie qu’on espère avoir quand on sera grand. Poétique et touchant.

Rencontre avec Maxime Bultot