Armel Job et "Sa dernière chance", un roman où l'hypocrisie est un art de vivre

"Sa dernière chance", le titre du dernier roman d’Armel Job, sorti chez Robert Laffont, nous emmène dans un univers plus nanti que de coutume. Une trentaine de livres dans l'escarcelle et l’auteur nous surprend, en innovant encore et encore, au coeur de cette petite bourgeoisie de province.

Et puis une galerie de personnages s’offrent au lecteur, avec leurs faces cachées, les non-dits, les rebondissements dans leur comportement, et leur évolution tout au long de l’histoire, très positive pour certains. Ce qui en fait un roman plutôt optimiste.

Elise, célibataire et dévouée, vit sous le même toit que sa sœur, mariée, avec quatre enfants et un mari. Une situation qui arrange tout le monde, y compris Elise, considérée comme fragile suite à une série d’événements passés. Mais à l’aube de la quarantaine, elle va se mettre à rêver d’autre chose, et échafaude un plan en secret.

Le roman foisonne de personnages gentiment malhonnêtes, certains finissant par y trouver leur compte. 

Rencontre avec Armel Job, il évoque ce milieu petits bourgeois...

"Sa dernière chance", d’Armel Job, chez Robert Laffont. Un roman enchanteur, où chacun trouvera son plaisir, en fonction de ses préférences…