Les critiques d'Hugues Dayez avec "Tully" et "Skyscraper"

Tully
Tully - © DR

Le cinéaste américain Jason Reitman et la scénariste Diablo Cody avaient remporté un énorme succès critique et public avec leur comédie aigre-douce "Juno" en 2007. Aujourd’hui, ils réitèrent leur collaboration dans un nouveau film intitulé "Tully".  Charlize Theron y incarne Marlo, une mère de famille au bord de la dépression. Elle va accoucher de son troisième enfant, alors qu’elle est déjà débordée par son petit garçon, sujet à des troubles de comportement qui risquent de l’exclure de son école. C’est alors que le frère de Marlo lui paye une aide inattendue : une nounou nommée Tully, qui va venir chaque nuit chez elle l’aider à s’occuper du nouveau-né. Entre Marlo et cette Tully providentielle se noue une étrange relation complice…

Charlize Theron est très juste dans ce rôle de femme au bord de la crise de nerfs, et le tandem Jason Reitman/Diablo Cody filment avec une sensibilité à la fois drôle et émouvante le quotidien éprouvant de cette maman fragile. "Tully" est une des belles surprises de cet été.

Skyscraper

Dans un registre nettement moins féminin et beaucoup plus musclé, il y a aussi un film-catastrophe qui sort ce mercredi : "Skyscraper".

Un milliardaire asiatique a fait construire le plus haut gratte-ciel du monde à Hong Kong, mais ses ennemis réussissent à provoquer un incendie dans les étages supérieurs…  La famille d’un ex-agent du FBI se retrouve piégée au-dessus des flammes. Cet ex-agent est incarné par Dwayne Johnson, alias "The Rock", le Mr Muscle de Hollywood… Et il va évidemment tout faire pour sauver sa famille. A mi-chemin entre "La Tour Infernale" et "Die Hard", "Skyscraper" offre évidemment des scènes d’action vertigineuse. C’est le prototype du film popcorn pour l’été.