"Prem1ère Esquisse" gâte les curieux ce 28 avril au Théâtre 140

"Prem1ère Esquisse" gâte les curieux ce 28 avril au Théâtre 140
2 images
"Prem1ère Esquisse" gâte les curieux ce 28 avril au Théâtre 140 - © eRno

Ce vendredi 28 avril, l’émission de La 1ère "Le Monde est un village" vous propose un nouveau voyage curieux à la découverte de projets audacieux et hors normes comme celui d’Aurélie Charneux autour de Lucy, la mère de nos mères.

Notre charmant collègue Didier Mélon n’a pas son pareil pour dénicher des projets musicaux originaux, qu’il nous livre chaque soir dans "Le Monde est un village" entre 20h et 21h sur La 1ère. Avec "Prem1ère Esquisse", il va plus loin encore en initiant la créativité des artistes pour des projets uniques à construire à plusieurs. "Mettre un artiste dans un environnement inhabituel pour lui, semer les graines pour voir apparaitre quelque chose de nouveau pour lui,  dans un phénomène d’ouverture." "'Prem1ère Esquisse' doit garder son côté laboratoire, permettre le frémissement d’un projet", nous confie-t-il.

Après avoir sollicité Osman Martins, virtuose brésilien du Cavaquinho, c’est cette fois la clarinettiste Aurélie Charneux, active notamment dans la formation Klezmic Zirkus, qui relève le défi avec le projet "LUCY NEMOROSA 'La mère de nos mères".

"Elle avait des envies de rencontres, poursuit Didier Mélon, et s’est naturellement entourée de deux femmes aux chœurs, Stephan Pougin aux percussions et Marine Horbaczewski au violoncelle. Ce sera un tout nouveau répertoire avec du chant, des textes, du slam autour de Lucy, la mère de l’Humanité; elle arrive à évoquer l’histoire de la féminité avec beaucoup de grâce. C’est un projet pleinement assumé. J’aime les artistes qui portent littéralement leurs propositions, qui me donnent l’impression de savoir pourquoi ils sont sur scène."

"Le Monde est un village" propose cette soirée en collaboration avec les Jeunesses Musicales en mettant en avant la générosité et l’audace de ces artistes. En avant-programme, on pourra ainsi découvrir le répertoire de "La Crapaude", quatre femmes famennoises qui travaillent sur les chansons traditionnelles de Wallonie en redonnant à cette langue multiple ses lettres de noblesses.

Puis "MANdolinMAN", quatuor masculin qui proposera un répertoire issu de Flandre remis au goût du jour.

L’occasion de se laisser surprendre par la magie des rencontres éphémères et bercer par des mélodies nourrissant notre envie d’autre chose…

 

François Colinet

 

"Prem1ère Esquisse", vendredi 28 avril au Théâtre 140 Bruxelles.

La soirée est gratuite sur invitation.