Notre meilleur de 2017: Top anglophone

Talisco
Talisco - © Yann Orhan

Après notre top francophone, voici 10 disques anglophones qui ont façonné les humeurs de notre année. Histoire de démarrer 2018 sur de belles notes!

Le choix est toujours cornélien, vu la production toujours plus fournie et l’accès plus direct que jamais à la musique. Après notre top francophone la semaine dernière, on a donc choisi 10 albums anglophones qui nous ont fait du bien en 2017. A bien y regarder, six d’entre eux sont signés par des artistes belges. Ce n’était absolument pas prémédité, et c’est très bien comme çà!

Excellente année 2018 à tous!

François Colinet

Talisco, "Capitol vision"

Fruit d’un voyage tant rêvé à Los Angeles,  le deuxième album sorti de l’imaginaire et des tripes de Jérôme Amandi est d’une telle puissance qu’il nous a emporté toute l’année. A la fois choral et viscéral, il donne à l’instant présent un sentiment d’urgence en offrant des ambiances qui aident à voir la vie en grand, impérial!

Découvrez notre interview

Iron & Wine, "Beast Epic"

Un an après son merveilleux pas de deux avec la chanteuse Jesca Hoop (notre top de 2016), revoici Sam Beam et sa voix d’une douceur à faire fondre les carapaces les plus robustes. Avec un disque de folk authentique qui rappelle que les plus belles mélodies n’ont besoin d’aucun artifice. Cet album est une vague d’eau chaude, un doudou retrouvé au fond d’un grenier, aussi délicieux que les perles de ses débuts!

Le 29 janvier à l’Ancienne Belgique à Bruxelles

Mélanie de Biasio, "Lilies"

C’est incontestablement la reine de l’année! Sur ce disque, on retrouve toutes les facettes du personnage. Passant du murmure à la confession, elle passe avec brio de la moiteur à la berceuse. Avec une grâce qui ne peut que nous aspirer vers les neuf plages de "Lilies" comme autant d’étapes d’un envoûtement complètement consenti!

Le 6 mai, au Mithra Jazz à Liège, le 29 juin à Couleur Café à Bruxelles, le 1er juillet au Gent Jazz Festival, le 10 août au Jazz Midelheim à Anvers

Girls in Hawaii, "Nocturne"

Le talent s’adapte à toutes les envies! Éloignant les guitares du studio (pour mieux les retrouver sur scène), les "Girls" ajoutent une palette électro et un peu de légèreté à leur univers rock souvent sombre. Lumineuse et ludique par moments, cette quatrième galette prouve surtout qu’ils sont depuis 15 ans (déjà!) un fabuleux groupe de rock!

Découvrez notre interview

En février: au Depot à Leuven le 8, au Vooruit à Gand le 15 et au Trix à Anvers le 22. Les dates en Wallonie sont toutes sold-out. Ils seront de retour pendant les festivals d’été.

Elbow, "Little Fiction"

Après la jolie sortie solo du chanteur Guy Garvey, le passionnant groupe de Manchester a sorti un septième album fluide et chaud, sans esbroufe, dont les trésors discrets se dévoilent au fil des écoutes, à l’image de "Magnificent (she says)" et son épatant crescendo à cordes. Un disque où les mélodies rendent la mélancolie indispensable, comme un phare dans la nuit…

Le 27 février au Lotto Arena à Anvers

The National, "Sleep well beast"

Nouvelle chevauchée fantastique pour Matt Berninger et ses copains, dont l’énergie et la poésie nous ont déjà si souvent porté. Quatre ans après "Trouble will find me", on retrouve ici des envolées sombres et épiques avant quelques morceaux plus apaisés, rendant la voix de Matt d’une étrange bienveillance. Entre tourments et apaisements, "Sleep well beast" boucle en susurrant un album fascinant!  

Intergalactic Lovers, "Exhale"

Les rayons du soleil ont trouvé le chemin du studio pour nos chouchous du Nord. Après avoir magnifié les ténèbres sur "Little heavy burdens", voici un disque plus joyeux, coloré, libéré, d’une jouissive efficacité. On partirait bien sur les chemins de traverse avec la bande à Lara, qui nous fait toujours autant rêver. 

Découvrez notre interview

Le 14 février à l’Ancienne Belgique à Bruxelles

J.Bernardt, "Running Days"

Après Warhaus et Zimmerman, voici le troisième projet solo d’un membre de Balthazar. Plongée  dans un imparable groove dicté par une voix aussi grave que sexy, ce mélange d’électro, de percussions et de R&B nous met le diable au corps, en faisant rimer lenteur et sensualité, ingrédients indispensables du plaisir partagé…

Tamino, "EP"

C’est assurément la surprise de l’année! Comme sortie d’un songe, la voix de ce jeune Belgo-Egyptien vous emmène dans les interstices du conscient avec son splendide "Habibi" avant de vous laisser comme en apesanteur. Rapidement comparé à Jeff Buckley, son univers, dévoilé sur 5 titres prometteurs, a rapidement fait le "buzz". Les salles sont pleines bien avant la sortie d’un premier album attendu avec curiosité et frénésie.

En avril: le 19 au Reflektor à Liège, le 23 au De Roma à Anvers et le 26 au Vooruit à Gand

Sharko, "Hometour acoustic Woaw"

Le temps passe, les modes aussi, mais David Bartholomé prouve brillamment ici que s’adapter, c’est créer! En décidant d’entrer dans l’intimité de ses fans, avec sa guitare acoustique mais sans micro, pour recréer l’émotion première des notes et la simplicité de la rencontre. Un album épuré qui permet de replonger dans une carrière remplie de super mélodies!

Découvrez notre interview

En janvier : le 10 à l’Atelier 210 à Bruxelles et le 22 au Mars à Mons