Les Nuits Botanique : Valko, les émotions en grand !

Les Nuits Botanique : Valko, les émotions en grand !
2 images
Les Nuits Botanique : Valko, les émotions en grand ! - © Droits réservés

Elle sera aux côtés de Konoba et Sonnfjord pour une triple affiche belge très alléchante ce vendredi 19 mai au Cirque Royal.

Gros coup de cœur pour son EP "This kind of Game" sorte de chevauchée vers des espaces in(dé)finis.

Derrière Valko, il y a le nouveau départ de Séverine Cayron, femme sensible, artiste passionnée née dans un nid musical et créatif. Ce renouveau, elle l’a d’ailleurs conçu en partie avec son papa, Ivan, professeur au conservatoire de Bruxelles. " Il s’est occupé des arrangements de cordes. Il est à la fois compositeur et chef d’orchestre. Il apporte le côté plus cartésien, plus instruit alors que moi j’ai le côté plus instinctif " nous confie-t-elle.

Une belle page blanche

La vie artistique est souvent sinueuse. C’est d’ailleurs, en partie, ce qui en fait son charme. En 2010, Séverine s’était fait connaitre sous le nom d’Auryn pour un premier disque de pop classieuse plutôt réussi. Mais un boys band espagnol s’est emparé de son nom de scène et du coup, a impulsé le changement. Six ans plus tard, la mue est belle ! Séverine est devenue maman. Un changement fondamental qui justifie  ce nouveau chapitre.

" Valko est le diminutif d’un mot finnois qui signifie " couleur blanche ". Je cherchais justement un mot à la fois neutre et lumineux pour repartir de zéro et croire que tout est possible. Rétrospectivement, je suis très heureuse de ce changement. Il y a une vraie continuité dans le chemin parcouru. Ce disque correspond vraiment à celle que je suis devenue. Il a quelque chose de confidentiel, produit en édition limitée et  pas formaté pour passer en radio. C’est un objet artistique plutôt que commercial. Cela me convient même si il a fallu être inventif pour monter le projet. J’y suis parvenue notamment grâce à un financement participatif, une belle aventure !"

Du plaisir en groupe

Pour ce concert au Cirque Royal, elle a vu les choses en grands pour faire honneurs aux envolées de ses chansons. " Nous serons sept sur scène, avec un invité surprise à la fin. J’aime beaucoup cette formule. Elle me permet, entre autres, de me concentrer uniquement sur le chant puisqu’une pianiste nous a rejoint le groupe. "

Un voyage plein de sensation à découvrir ce vendredi 19 au Cirque Royal.

Attention si vous ne voulez pas avoir à prendre le train en marche: elle joue à 19h30, en lancement d’une soirée qui, avec Sonnfjord et le phénomène Konoba, s’annonce très intéressante !

 

François Colinet

 

Valko " This kind of game "