La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Phantom Thread, Black Panther et Le Retour du héros

 Phantom Thread
3 images
Phantom Thread - © Tous droits réservés

Cette semaine voit la sortie de Phantom Thread, nominé pour 6 Oscars.

Phantom Thread

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour les fans de Daniel Day Lewis. La mauvaise, c'est que c'est fini! A 60 ans, l'acteur britannique a annoncé qu'il prenait sa retraite. La bonne nouvelle, c'est que son dernier film sort cette semaine : "Phantom Thread", encore un petit chef d’œuvre signé Paul Thomas Anderson. Ils se retrouvent après le triomphe aux Oscars de "There Will Be Blood". Aujourd’hui, le charismatique acteur incarne un couturier londonien dans les années 50.

Ce film a une classe folle, il est enveloppant et cotonneux, la mise en image est tout autant somptueuse que le propos sur la cruauté de l’amour, vénéneux. Quel voyage au cœur des sentiments les plus enivrants… Du tout grand cinéma qui vous prendra à la gorge.

Black Panther

Comme quatre, cinq, dix, quinze fois par an, voici un film de... super-héros, le 18ème film de la série Marvel en 10 ans ! Cette fois-ci, c'est Black Panther qui est mis à l'honneur. Il s'agit de T'Chala, le roi du Wakanda, un pays d'Afrique très secret et très riche grâce au vibranium, un métal précieux caché dans son sol. Première surprise: il est réalisé par Ryan Coogler, qui a signé l'excellent "Creed", dernier film de la saga "Rocky". Deuxième surprise : c'est un film politique puisque c’est le premier super-héros noir.

Tant mieux s’il permet une identification héroïque pour une communauté sous-représentée au cinéma, mais il faut avouer qu’un petit peu d’humour ou de second degré aurait permis au film de sortir du lot... Moi, très honnêtement, les super héros,  les super pouvoirs, les super bagarres : je n’en peux plus ! J’ai aujourd’hui un intérêt proche de zéro pour ce genre de films, et le côté Xena la guerrière kitsch de ce "Black Panther" ne m’emballe franchement pas…. Après, il faut souligner l’effort de tenter autre chose.

Le Retour du héros

Marier les thèmes romantiques à souhait de Jane Austen à la gaudriole d’un Jean-Paul Belmondo dans "Le magnifique". L’idée peut paraître saugrenue, et pourtant Laurent Tirard l'a fait. Le réalisateur du "Petit Nicolas" ou plus récemment d’"Un homme à la hauteur" avec Jean Dujardin nous propose aujourd’hui "Le Retour du héros".

Il met en scène Jean Dujardin et Mélanie Laurent, pour la première fois ensemble dans une comédie. "Le Retour du héros" va ravir tous ceux qui ont grandi avec les films de cape et d’épée à la Philippe de Broca. Jean Dujardin nous fait son Belmondo 2.0 et excelle dans le registre. Mais la surprise du film c’est Mélanie Laurent. L’actrice a une image plutôt sérieuse, voire intello qui se prend la tête, mais dans cette comédie, elle est épatante !