La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Marion Cotillard, Jean Dujardin, Omar Sy et même Arno

Inferno
5 images
Inferno - © DR

Cette semaine sont à l’honneur, les stars françaises populaires à l’international et plus particulièrement à Hollywood : Marion Cotillard, Jean Dujardin...

Et Omar Sy qui est à l’affiche de "Inferno", le blockbuster de la semaine signé Ron Howard. C’est la troisième adaptation d’un roman de Dan Brown. Après "Le Da Vinci Code" et "Anges et Démons", la suite s’appelle "Inferno". On y retrouve bien sûr le professeur Robert Langdon, joué par Tom Hanks. Et si le scénario est toujours truffé de complots et décryptages en tous genres, il n’est plus question de religion ici mais, en toute modestie, de la fin de l’humanité.
"Inferno", dans la lignée de "Da Vinci code", un véritable puzzle intellectuel haletant. J’aime bien l’idée qu’il ne soit plus question de Jésus et d’autre complots chrétiens dans cet épisode 3 ! Le thème de l’extinction de la race humaine soulève des questions super intéressantes, mais je sais que certains d’entre vous regretteront l’absence de mysticisme et de complot mondial secret !
Après, on devine très vite la mécanique du style Dan Brown, il ne se renouvelle pas… mais les twists, super inattendus fonctionnent… ça met du temps à démarrer mais une fois que l’enquête est lancée, on est pris dans un véritable tourbillon !

Brice 3

Il va y avoir du cassage en règle au cinoche cette semaine avec le retour de Brice de Nice ! Le surfeur à mèche crée par Jean Dujardin dans les années 90 est toujours aussi immature, toujours aussi égocentrique… et toujours aussi stupide.

"Brice 3", que dire de ce film ? En fait, je crois que l’adjectif qui correspond parfaitement à ce Brice 3 : c’est "crétin". Voilà, il n’y a pas besoin d’enfoncer plus cet objet d’une immaturité abyssale.

Mal de Pierres

On revient à l’actu ciné de la semaine avec la sortie de "Mal de Pierres" de Nicole Garcia. C’est vrai qu’on ne va pas voir un film de Nicole Garcia comme on va voir le dernier "Camping", ou "Brice 3".

Nicole Garcia a le chic pour parler au plus profond de nos âmes, que ce soit lumineux, ou bien sombre. Après Catherine Deneuve, Daniel Auteuil ou Jean Dujardin, c’est Marion Cotillard qu’elle invite à se mettre à nu dans "Mal de pierres". Mais attention, pas n’importe comment… chez Nicole Garcia, quand on se déshabille, c’est fort, c’est digne, et c’est intelligent !

"Mal de pierres", c’est du cinéma organique, engagé avec ses personnages, pour une plongée humaine et maligne dans la complexité des sentiments amoureux et de la psychologie féminine. Une histoire d’amour qui déchire le cœur, une très belle leçon de choses qui réussit à rendre Marion Cotillard particulièrement émouvante.

Dancing inside my head

Au rayon docu cette semaine, il y a du belge dans nos salles : un reportage inédit sur l’artiste qui incarne le plus intensément la poésie belge ; c’est l’insaisissable Arno ! "Dancing inside my head" est une véritable plongée dans la psyché d’un artiste sincère et attachant. C’est surtout passionnant pour tout qui est curieux du processus créatif d’un album et de l’ambiance d’une tournée.

Hedi

Et enfin, "Hedi", est un drame tunisien qui a remporté cette année le Prix du meilleur premier film et du meilleur acteur au Festival de Berlin : il porte un regard amer sur la Tunisie post-printemps arabe à travers le portrait d’un jeune timoré qui n’arrive pas à prendre sa vie en main… comme une métaphore d’un pays englué dans ses traditions paternalistes.

Retrouvez le podcast de Plein Ecran sur Classic21