La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Good Time, Confident Royal et Petit Paysan

Good Time
3 images
Good Time - © DR

Cette semaine est exceptionnelle en terme de qualité des sorties en salle !

Good Time

On commence tout de suite avec l’un de mes films préférés de l’année : "Good Time" des frères Safdie. Le film était en compétition officielle à Cannes et, même s’il n’a rien gagné, il a totalement électrisé la Croisette. Et si ce polar crépusculaire s’est fait remarquer, c’est pour

1 la qualité de son scénario – deux frères braqueurs à New York dont l’un est autiste

2 pour la réalisation ultra nerveuse des Safdie dont l’un joue l’autiste

3 et grâce à l’utilisation à contre-emploi du très beau gosse : Robert Pattinson.

"Good Time", voilà un polar viscéral et fougueux avec un rythme effréné qui va vous provoquer un sacré shoot d’énergie ! C’est à la fois une course poursuite palpitante dans les bas-fonds de New York à la Scorcese, avec aussi une esthétique 80’s hypnotisante, dans le genre de "Drive", et une bande originale  électro rock démentielle… mais "Good Time" c’est surtout un drame poignant sur les laisser pour compte de l’Amérique d’aujourd’hui. Percutant, captivant, imprévisible, un grand moment de cinéma !

Confident royal

Un film historique sort en salles cette semaine, "Confident royal", c’est le titre de la nouvelle comédie douce-amère de Stephen Frears, inspirée d’une histoire vraie : l’amitié inattendue entre la grande Reine Victoria et son serviteur indien.

Quel délice, ce "Confident Royal" ! La reconstitution de la cour d’Angleterre et de son atmosphère rigide est très réussie, d’autant plus que le regard malicieux de Stephen Frears se rapproche parfois du ton de la farce. Et puis le scandale provoqué par cette amitié entre la plus grande souveraine du monde et un indien musulman, ça fait écho aux préjugés et au racisme d’aujourd’hui, c’est malin.. Quant à Judi Dench, elle est tout simplement impériale dans le rôle d’une monarque mélancolique et terriblement seule… Tendresse et espièglerie au programme de cet excellent "Confident Royal" !

Petit Paysan

Et voici enfin, "Petit Paysan", un premier film français qui fait sensation depuis sa présentation à la semaine de la critique à Cannes. Un drame rural qui enchaîne les prix dans les festivals. Et c’est totalement mérité ! Le jeune réalisateur Hubert Charuel a grandi dans une famille d’éleveurs, il a même tourné ce film dans la ferme de ses parents. L’histoire est celle d’un jeune paysan confronté à une épidémie dans son troupeau, qui va vite s’enliser dans un enchaînement de mauvaises décisions…

"Petit Paysan" est incroyable de maîtrise pour un premier film…. Ça sent les nominations aux Césars tout ça ! Quelle simplicité efficace, quel bel équilibre entre drame social filmé comme un documentaire et un thriller de l’intime… Très vite, le suspens et la tension montent, tout en nous serrant le cœur avec ce propos très juste sur les difficultés de survivre en tant qu’agriculteur aujourd’hui. Quant à l’incroyable acteur qui joue le premier rôle, il s'agit de Swann Arlaud : un nom et un visage à retenir absolument !

Que pourrais-je vous dire de plus si ce n’est que "Petit Paysan"… c’est vachement bien !