La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Chien, Blue et Mektoub My Love

La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Chien, Blue et Mektoub My Love
La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Chien, Blue et Mektoub My Love - © Tous droits réservés

Au programme de cette semaine cinéma, un film qui a du chien, une époustouflante plongée dans les océans et un film de vacances tout en sensualité. 

Chien

L'ovni cinématographique de la semaine : "Chien" ! C’est le nouveau film de Samuel Benchetrit, qui adapte sa propre nouvelle du même nom. Après "J’ai toujours rêvé d’être un gangster", après "Chez Gino", après "Asphalt"e, il pousse encore plus loin le curseur de l’absurde… Dans Chien, il met en scène Vanessa Paradis, notre Bouli Laners national et l’imparable Vincent Macaigne. L’histoire de cette farce tragique est vraiment difficile à expliquer car totalement surréaliste mais en gros on peut dire Vincent Macaigne se transforme petit à petit en chien… Sacrée expérience que ce film : une métaphore très intelligente sur les notions de soumission et d’aliénation… pensez à la Métamorphose de Kafka par exemple. C’est un film à la fois philosophique, politique et décalé. On rit beaucoup au début, on rit jaune au milieu, on ne rit plus du tout à la fin tellement le malaise envahit le spectateur. C'est le genre de film dérangeant et interpellant que j’adore ! A réserver à un public averti. 

Blue

Si vous préférez voir un film en famille, je vous conseille plutôt le très beau documentaire Disney qui sort cette semaine et qui s’intitule "Blue". C’est une plongée assez époustouflante au cœur de l’océan avec une débauche d’innovations techniques pour filmer au plus près la vie des océans, le tout conté par la douce voix de Cécile de France. Ce film est assez unique dans la qualité des images qu’il nous offre, il nous fait voir le monde silencieux comme jamais auparavant, même si il ne résiste pas à la vieille tentation de l’anthropomorphisme et de la dramatisation de l’histoire, mais ça reste un documentaire de grande qualité qui devrait fasciner les plus jeunes !

Mektoub My Love

Si vous aimez le cinéma qui prend son temps pour s’installer et qui se perd en bavardages, il y a "Mektoub My Love" du cinéaste controversé Abdelatif Kechiche, de retour 5 ans après sa palme d’or pour "La vie d’Adèle". Son nouveau film fleuve est une ode aux amour adolescentes et à la sensualité estivale. 3h de marivaudage et de corps perlant de sueur. C’est d’une beauté moite à tomber par terre, d’une vérité saisissante et hypnotisant mais 3h, c’est long, un peu, pour un clip de vacances.