La semaine cinéma de Cathy Immelen avec Brimstone, un western sombre avec Dakota Fanning

Une semaine assez peu passionnante qui nous offre quand même un western sombre et violent, une gentille comédie française et un film hollywoodien de gangsters..

Brimstone

Un petit western, ça vous dit ? Mais attention, " Brimstone ", qui signifie " souffre " en anglais, porte bien son nom et est surtout loin des grands classiques du genre. Même si on y retrouve les scènes attendues d’un western, il est particulièrement violent, sombre, très critique envers la religion, et il ressemble même parfois à un film d’horreur. Et surtout, le personnage principal est une femme, un rôle âpre tenu par une épatante Dakota Fanning !

Le film nous offre le point de vue de la femme sur ce monde d’hommes qu’est le western traditionnel. On le découvre à travers les yeux de Liz, d’abord adolescente témoin de la violence faite à sa mère. Puis devenue adulte, muette et sage-femme, elle est victime des Américains bigots. Le scénario écrit par le réalisateur lui-même est bâti sur un thème bien actuel : la religion, ses dérives et ses méfaits.

Dans " Brimstone ", il y a pour moi du pour et du contre : pour, le point de vue passionnant sur la place de la femme dans l’Ouest américain, la mise en scène léchée avec des images magnifiques et également l’atmosphère générale et les acteurs.

Mais par contre... Cette escalade de violence gratuite franchement insoutenable voire de mauvais goût : il y a quand même des scènes à la limite du gore, et un petit conseil, ne mangez pas avant d’aller voir le film.  

Il a déjà tes yeux

Dans un genre plus léger, il sort cette semaine, un film français avec un peu de Belgique dedans puisqu’il a été tourné en partie à Knokke-Le Zoute : " Il a déjà tes yeux ", une comédie au pitch vraiment sympa. On y retrouve Lucien Jean-Baptise et Aissa Maïga qui incarnent un couple qui souhaite adopter depuis longtemps. Un jour, ils reçoivent enfin le coup de fil tant attendu. Ils vont devenir les parents du petit Benjamin. Dit comme ça, c’est une histoire toute simple. Sauf que le petit Benjamin est blanc et que les heureux nouveaux parents sont noirs….

" Il a déjà tes yeux ", une bonne petite comédie familiale qui joue avec les clichés, et le racisme souvent de manière intelligente, parfois de façon un peu trop soulignée, mais c’est un film généreux, bienveillant, dans l’air du temps, à voir sans problème en famille.

Live By Night

On termine avec du classicisme hollywoodien avec le 4ème film en tant que réalisateur de Ben Affleck.  "Live by night". Il incarne aussi le héros, ou plutôt le anti-héros de ce film de gangster qui se déroule sur la côte Est-américaine, gangrénée par les guerres de mafias, tout ça en pleine période de la prohibition.

"Live by night", on va gentiment dire que ce n’est pas le meilleur Ben Affleck. Il faut dire qu’après "Argo" et "Gone Baby Gone", nos attentes étaient assez élevées, d’autant plus que les livres de Denis Lehane nous ont souvent donné de très bons films, comme "Mystic River" et "Shutter Island", par exemple…

Je vous rassure, la réalisation est de bonne facture mais il n’y absolument rien de neuf. Déjà vu, et en mieux ! Je vous conseille plutôt de voir un bon vieux classique du cinéma de gangsters, parce que sincèrement, "Live by night" ne vaut pas le déplacement en salles.