La semaine cinéma de Cathy Immelen avec "American Made", "Le Redoutable" et "Les Grands Esprits"

"Le Redoutable"
"Le Redoutable" - © Unifrance / Wild Bunch

Comme chaque mercredi, jour des sorties ciné, Cathy Immelen nous présente ses coups de cœur de la semaine…

 

Je démarre avec "American Made" !
Voilà une histoire vraie totalement incroyable avec Tom Cruise en tête d’affiche. À la réalisation, Doug Liman, spécialiste des bons blockbusters d’action, avec à son actif "Jason Bourne", ou plus récemment, "Edge of Tomorrow".
Cette histoire vraie incroyable, c’est celle de Barry Seal, un pilote d’avion / arnaqueur / dealer, recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes de l'histoire des États-Unis. Sauf que notre héros — ou plutôt antihéros — bosse aussi en secret pour les cartels colombiens de la drogue.
"American Made", c’est le film d’action fun et déjanté de la rentrée, avec un look 80’s bien senti, bien kitsch comme il faut ! Et il n’y a rien à faire, Tom Cruise est parfait dans le rôle de l’américain de base : cupide, trop sûr de lui, un brin filou et surtout quand même, un peu bête !

Une semaine après la chanteuse Barbara, un autre personnage culte de la culture française a droit à son film : Jean-Luc Godard !
L’illustre cinéaste tant étudié et adulé est l’objet du film "Le Redoutable", signé Michel Hazanavicius, le réalisateur de "The Artist" ! Mais attention, ce n’est ni un biopic, ni un film à sa gloire. C’est une comédie assez iconoclaste, et je vous rassure, pas uniquement destinée aux cinéphiles intellos !
Ah, quel plaisir de voir Michel Hazanvicus revenir à la comédie, mais je ne suis pas hyper convaincue par son "Redoutable"… Le film prend trop la forme d’une succession de sketches TV pour Canal+, et 1h50 pour un sketch… c’est vraiment long. Alors certes, Louis Garrel est bluffant, le film est truffé d’idées de mise en scène qui parodient à merveille le style Godard, mais au final, je ne capte pas bien le but du film…
Allez, Michel, quand nous ferez-vous un troisième "Oss 117" ? Sivouplé, sivouplé !

Dans le genre comédie française qui fait mouche, je vous propose également "Les grands Esprits", avec Denis Podalydes !
L’acteur y joue un prof de secondaire hyper exigeant, voire un peu prétentieux, qui enseigne dans un lycée huppé de Paris. Mais du jour au lendemain, il se voit catapulté dans une école de banlieue où les élèves sont beaucoup moins disciplinés.
"Les grands esprits", rien de follement neuf dans le registre du "film de classe". Pas de grande surprise, mais l’écriture est très fine, le regard sur l’enseignement très pertinent ! Le film a aussi l’intelligence d’éviter les gros clichés : pas de morale bisounours ni de constat déprimant. C’est juste, drôle et sincère, avec des dialogues ciselés pour le flegme maladroit de Denis Podalydes, qui est parfait dans le rôle. Bref, un vrai feel-good movie qui pétille !