Exposition Monet: Impressions en contraste

La visite de presse de l’exposition rétrospective Claude Monet au Grand Palais à Paris a permis de croiser quelques personnalités du monde des arts et du spectacle. Charlotte Rampling, pour qui Monet n’est pas un de ses peintres favoris, mais qui s’est trouvée conquise par la constance de l’artiste dans ses fameuses « séries ».

Au micro de Ph. Dewolf (Musiq3), il apparaît rapidement que le point de vue de l'actrice sur la présence de personnages dans certains tableaux de Monet est à l’exact opposé de ce qu’en pense Bernard Pivot.



Emouvant et lucide, Bernard Pivot reconnaît que, pour lui, ce sera la dernière fois qu’il aura l’occasion de voir une telle exposition  - Monet se trouve honoré d’une rétrospective à  Paris, tous les trente ans environ… Ce qui le retient chez le chef de file des Impressionnistes s’écarte  du concert de louanges pour les célèbres vues de la cathédrale de Rouen. Et s’il fallait ne retenir qu’un seul tableau, c’est celui où l’on voit trois femmes en « norvégienne », ce type de barque utilisée jadis par les baleiniers, ici dans une croisière plus paisible…



Philippe Dewolf, Musiq3